RDC-Lubumbashi : Joseph Kabila convoque de nouveau le comité de crise du FCC

Lubumbashi, 29 décembre 2020- Après avoir subi les contrecoups de la déchéance du bureau Mabunda à la Chambre basse du Parlement, le Front commun pour le Congo de Joseph Kabila traverse une zone de forte turbulence.

Et pour tenter de recoller les morceaux et se redonner un second souffle, le FCC a mis sur pied un comité de crise chargé d’examiner toute la question en écoutant toutes les sensibilités de cette plateforme.

Après près de deux semaines des travaux ardus, ce comité avait déposé ses conclusions sur la table du Raïs qui a eu, certainement le temps de mûrir les propositions lui faites par le comité de crise.
Comme pour prendre des décisions qui s’imposent, à la lumière du rapport du comité de crise, Joseph Kabila a convoqué en toute hâte le même comité de crise dans sa ferme privée de Kashamata, en périphérie de la ville de Lubumbashi, chef-lieu de la province du Haut Katanga.
Accompagné d’Emmanuel Ramazani Shadary, actuel secrétaire permanent du Parti du peuple pour la reconstruction et la démocratie (PPRD), le comité de crise du Front commun pour le Congo (FCC) est donc en route pour Lubumbashi.

Objectif : échanger avec l’autorité morale du FCC, Joseph Kabila Kabange, sur les options à lever en vue de requinquer le Front commun pour le Congo qui a perdu la bataille et non la guerre. Car, ne perdons pas de vue que l’autorité morale du FCC, le fauteuil de président de l’Assemblée nationale est une question de vie ou de mort. Tout doit être fait pour replacer son pion au perchoir de la Chambre basse du Parlement, même après déchéance de Jeanine Mabunda. Toutes les cartes sont battues dans ce sens.
Selon des sourcesprochesduFCC, les échanges vont tourner essentiellement autour des stratégies à mettre en place pour redynamiser le FCC victime des départs massifs de plusieurs de ses cadres vers l’Union sacrée de Félix Tshisekedi. À cette occasion, le comité de crise ne manquera pas de présenter ses conclusions et recommandations à l’autorité morale, renseigne la même source.
Dans la délégation de ce comité de crise, l’on signale la présence de son président Raymond Tshibanda, ainsi que de Geneviève Inagosi, Boniface Balamage et bien d’autres caciques du FCC.


Depuis que cette plateforme a vu la crise s’accentuer avec son partenaire au pouvoir, Joseph Kabila garde toujours un mutisme inquiétant  qui peut surprendre à tout moment.

Augustin K.

Les plus vus

Emmanuel Macron a participé à la réunion du bureau des Chefs d’États de l’Union africaine

Kinshasa, 3 mars 2021- Le président français, Emmanuel Macron a pris part  mercredi 03 mars à la réunion du...

RDC: Début  vendredi du procès des présumés détourneurs des fonds de l’EPST 

Kinshasa, 3 mars 2021- L'inspection générale des finances annonce le début du procès des présumés detourneurs des fonds alloués...

RDC-Ituri : Une journée de deuil décrétée en mémoire des civils tués par des rebelles ADF, à Irumu

Bunia, 3 mars 2021-Une journée de deuil vient d'être décrétée pour ce jeudi 4 mars, en mémoire des dizaines...

Haut-katanga: Un gouvernement provincial de l’Union sacrée annoncé

Lubumbashi, 3 mars 2021- Le gouverneur de la province du Haut-katanga Jacques Kyabula Katwe a annoncé la formation d'un...

Diplomatie : la coopération entre Kinshasa et Londres au menu des échanges entre Marie Tumba Nzeza et l’ambassadrice britannique

Kinshasa, 3 mars 2021- La ministre d'État, ministre des Affaires étrangères, Marie Tumba, Nzeza, a échangé ce mercredi avec...