RDC- Kisangani: La Fondation Kinalegu préoccupée par les naufrages récurrents des baleinières sur le fleuve

Kisangani, 20 janvier 2021- a Fondation Kinalegu, prix Alison des forges 2012, se dit consternée par des cas de nauffrages récurrents des baleinieres sur le fleuve Congo, à Kisangani, en province de la Tshopo.

Elle est également préoccupée par la menace d’attaques armées de la ville de Bunia, dans la province de l’Ituri, ozuvre de la coalition de groupes armés : CODECO, FPIC et FRPI.

Dans une déclaration publiée ce mardi 19 janvier 2021, cette organisation qui milite pour la promotion et la défense des droits humains, condamne avec fermeté la répétition des cas de nauffrages, à Kisangani, dont le dernier cas en date est celui de la baleinière dénommée Sacré-Coeur survenu le 9 janvier.

Ce nauffrage a coûté la vie à une vingtaine compatriotes congolais, plus de 80 autres portés disparus et près de 20 tonnes de marchandises englouties dans les eaux selon des temoins et autres rescapés.


Pour le secrétaire général de la FK, Willy MUGISA BYABASAIJA, c’est inadmissible que cette embarcation de fortune soit autorisée à naviguer sur le fleuve, bafouant toutes mesures de sécurité.

La Fondation KINALEGU FK fustige également la menace d’attaques armées qui pèse sur la ville de Bunia, oeuvre de la coallition de groupes armés responsables d’exactions, atrocités, violations graves des droits humains, incendies criminels des villages et kidnappings.

Cette situation désastreuse provoque le déplacement massif de populations. qui sont sans assistance, notamment en territoire d’Irumu, épicentre de la guerre dans la province de l’Ituri avec comme cible la vile de Bunia..

La fondation KINALEGU compatit avec les familles des victimes et en appelle à la responsabilité du gouvernement de garantir la protection et la sécurisation de la population.

Pour la FK, le gouvernement provincial de la Tshopo doit veiller au respect des mesures de navigation par les armateurs et commerçants pour éviter les cas de nauffrages.

Et pour endiguer les tueries à outrance dans certaines localités du territoire d’IRUMU en particulier et en ITURI en général, la FK invite le président de la République non seulement à concretiser sa promesse par rapport à l’implantation de l’Etat Major des FARDC dans l’Est du pays, mais aussi à déplacer la capitale.

Des stratégies doivent être montées dans le souci d’anéantir définitivement les groupes rebelles congolais et étrangers.

La FK exige également des autorités competentes le remplacement de tous les officiers militaires de la zone OPS de la brigade de l’ITURI, avec l’appui d’une brigage spéciale américaine

Enfin, elle invite à lancer des mandats d’arrêt contre les auteurs et co auteurs, complices et commanditaires de tueries de l’ITURI et toute l’EST de la RDC.

Godelive OMONDO

Les plus vus

Nord-Kivu-état de siège : l’armée démantèle un groupe des civils qui se déguise en combattants ADF à Beni

Beni, 25 juin 2021- Cette révélation est du lieutenant Antony Mwalushay, porte-parole, des opérations Sokola 1, au cours du...

Ituri : 4 morts et des blessés graves dans une nouvelle embuscade des ADF à Irumu

Beni, 25 juin 2021- Au-moins quatre(4) civils ont été tués, d'autres grievement blessés ainsi que des biens pillés. Tél...

Linafoot : Sanga Balende termine sa saison par une victoire

Kinshasa, 25 Juin 2021 - Arrachée au temps additionnel de la partie de ce vendredi 25 Juin au Stade...

Linafoot : DCMP se rend à Kindu avec 7 joueurs pour affronter Maniema Union

Kinshasa, 25 Juin 2021 - Après sa qualification en demi-finale de la coupe du Congo jeudi 24 juin à...

RDC : Eugénie Tshika wa Mulumba, tante du Président de la République n’est plus

Kinshasa, le 25 juin 2021- La tante paternelle du Président Félix Antoine Tshisekedi, Eugénie Tshika wa Mulumba a rendu...