RDC-Gouvernement : Jolino Makelele dénonce des blocages entretenus dans le but de salir le Chef de l’Etat

Kinshasa, 27 janvier 2021, Le ministre d’État, ministre en charge de la Communication des Médias, David-Jolino Makelele, a assisté, ce mercredi 27 à l’Assemblée nationale, au vote de la motion de censure contre le gouvernement  Ilunkamba.

Il soutient que ce vote reflète avec exactitude le constat du chef de l’Etat, notamment les humiliations orchestrées par des « officines » pour salir l’image du président du la République dans l’opinion.
Ce membre du gouvernement déchu révèle qu’il en a l’expérience et promet de faire des révélations dans les prochains jours.

D’ores et déjà, il a révélé que les décisions prises en conseils des ministres présidés par le président de la République n’étaient jamais appliquées.

« Par exemple, lorsqu’on déclare que le Fonds monétaire met à la disposition du gouvernement de l’argent pour lutter contre la Covid, cet argent, on ne le met pas à la disposition du ministère de la Santé, on l’affecte à autre chose », a fait observer Jolino Makelele.


Poursuivant ses dénonciations, le ministre Maklele a relevé certains blocages enregistrés dans son secteur dans l’intention de nuire à la réputation du chef de l’Etat.

« Rascom est là, on demande qu’on paie, et les gens préfèrent que les chaînes de télévision congolaises soient dans les noirs pour imputer cela à la charge du chef de l’Etat. Lorsqu’on demande que les matches de football soient retransmis, on ne paie pas à temps afin que le peuple se révolte contre le chef de l’Etat », a-t-il démontré.

Concernant le secteur des Finances et de l’Economie, le ministre Makelele a déclaré que « lorsqu’on demande qu’on rapatrie l’argent pour que l’on soutienne la réserve internationale de la République, on ne le fait pas ».
On rappelle que les ministres de la Santé, Eteni Longondo ; de la Communication, Makelele, celui du Tourisme, Yves Bunkulu ; le ministre délégué à la Défense, Sylvain Mutombo ; le vice-ministre de l’EPST, Didier Bidimbu, étaient présents à l’hémicycle au moment du vote de la motion de déchéance du gouvernement Ilunkamba.
Revenant sur cet acte, le ministre Makelele s’est expliqué en ces termes : « C’est un acte de courtoisie et, par devoir envers l’Assemblée nationale lorsqu’un membre du gouvernement est invité ».
Il a néanmoins regretté que des personnes concernées au plus haut point par ce vite aient refusé de se présenter devant la représentation nationale.

St Augustin K. 

Les plus vus

Emmanuel Macron a participé à la réunion du bureau des Chefs d’États de l’Union africaine

Kinshasa, 3 mars 2021- Le président français, Emmanuel Macron a pris part  mercredi 03 mars à la réunion du...

RDC: Début  vendredi du procès des présumés détourneurs des fonds de l’EPST 

Kinshasa, 3 mars 2021- L'inspection générale des finances annonce le début du procès des présumés detourneurs des fonds alloués...

RDC-Ituri : Une journée de deuil décrétée en mémoire des civils tués par des rebelles ADF, à Irumu

Bunia, 3 mars 2021-Une journée de deuil vient d'être décrétée pour ce jeudi 4 mars, en mémoire des dizaines...

Haut-katanga: Un gouvernement provincial de l’Union sacrée annoncé

Lubumbashi, 3 mars 2021- Le gouverneur de la province du Haut-katanga Jacques Kyabula Katwe a annoncé la formation d'un...

Diplomatie : la coopération entre Kinshasa et Londres au menu des échanges entre Marie Tumba Nzeza et l’ambassadrice britannique

Kinshasa, 3 mars 2021- La ministre d'État, ministre des Affaires étrangères, Marie Tumba, Nzeza, a échangé ce mercredi avec...