RDC: ACAJ accuse Thomas Luhaka de ne pas respecter les instructions du Président de la République

Kinshasa, 07 février, 2021- l’Association congolaise pour l’accès à la justice (ACAJ) accuse le ministre sortant de l’ESU, Thomas Luhaka, de ne pas respecter les décisions prises par le chef de l’État, Félix Tshisekedi. On se souvient que Felix Tshisekedi a interdit, durant cette période où le gouvernement Ilunkamba expédie les affaires courantes, toute nomination et tout mouvement du personnel.

D’après l’ACAJ, Thomas Luhaka a publié un arrêté le 04 février portant nomination et promotion du personnel académique et scientifique des universités de Kinshasa.

 » Cet arrêté ministériel viole, de manière consciente et délibérée, l’esprit et la lettre du communiqué officiel de la Présidence de la République, datant du 30 janvier 2021, portant mesures conservatoires relatives à la démission du gouvernement de coalition FCC-CACH.
En effet, le point 1 de ce communiqué ordonne la suspension jusqu’à nouvel ordre, des recrutements, des nominations, des promotions et mouvement du personnel à tous les niveaux  » , a déclaré l’ACAJ dans son communiqué de presse.

Cette structure appelle le ministre de l’ESU de rapporter son arrêté qui viole les décisions prises par le chef de l’État, dans le communiqué officiel de la présidence de la République datant du 30 janvier 2021. Cet arrêté ne respecte pas non plus les principes généraux de droit administratif régissant l’expédition des affaires courantes.


Pour rappel , après la démission du gouvernement Ilunkamba, Félix Tshisekedi a pris plusieurs décisions conservatoires avant la mise en place du nouveau gouvernement, ce communiqué a été signé par son directeur de cabinet et lu sur les antennes de la RTNC par Tina Salama , porte-parole adjointe du chef de l’État.

Il es tinterdit  aux membres du gouvernement, dirigeants des sociétés  commerciales du portefeuille de l’État,  responsables des établissements et services publics de l’État  et les secrétaires généraux de l’administration publique de recruter, de nommer, d’octroyer des promotions et de procéder aux mouvements du personnel à tous les niveaux.

Moïse ESAPA

Les plus vus

Urgent-levée des immunités: Matata Ponyo sauvé

Kinshasa, 15 juin 2021- Au total, 49 sénateurs ont voté contre la levée des immunités de l'ancien premier ministre...

Linafoot : V.Club subi la loi et s’éloigne du sacre

Kinshasa, 15 juin 2021- L'As Vclub perd tous les matchs auxquels le joueur Zao Matutala a pris part en...

Affaire Bakonga au Sénat : Reagan l’emporte sur Willy

Kinshasa, 15 juin 2021- Le Sénat vient de trancher en faveur de Reagan Bakonga au cours de la plénière...

Procès 100 jours : Vital Kamerhe condamné en appel à 13 ans de travaux forcés

Kinshasa, 15 juin 2021- l'ancien directeur de cabinet du Chef de l'Etat Vital Kamerhe a été de nouveau condamné...

Kongo Central: Plusieurs morts dans un accident de circulation ce mardi

Matadi, 15 juin 2021- Un camion poids lourd avec un conteneur frigorifique a fini sa course dans une maison,...