RDC: ACAJ accuse Thomas Luhaka de ne pas respecter les instructions du Président de la République

Kinshasa, 07 février, 2021- l’Association congolaise pour l’accès à la justice (ACAJ) accuse le ministre sortant de l’ESU, Thomas Luhaka, de ne pas respecter les décisions prises par le chef de l’État, Félix Tshisekedi. On se souvient que Felix Tshisekedi a interdit, durant cette période où le gouvernement Ilunkamba expédie les affaires courantes, toute nomination et tout mouvement du personnel.

D’après l’ACAJ, Thomas Luhaka a publié un arrêté le 04 février portant nomination et promotion du personnel académique et scientifique des universités de Kinshasa.

 » Cet arrêté ministériel viole, de manière consciente et délibérée, l’esprit et la lettre du communiqué officiel de la Présidence de la République, datant du 30 janvier 2021, portant mesures conservatoires relatives à la démission du gouvernement de coalition FCC-CACH.
En effet, le point 1 de ce communiqué ordonne la suspension jusqu’à nouvel ordre, des recrutements, des nominations, des promotions et mouvement du personnel à tous les niveaux  » , a déclaré l’ACAJ dans son communiqué de presse.

Cette structure appelle le ministre de l’ESU de rapporter son arrêté qui viole les décisions prises par le chef de l’État, dans le communiqué officiel de la présidence de la République datant du 30 janvier 2021. Cet arrêté ne respecte pas non plus les principes généraux de droit administratif régissant l’expédition des affaires courantes.


Pour rappel , après la démission du gouvernement Ilunkamba, Félix Tshisekedi a pris plusieurs décisions conservatoires avant la mise en place du nouveau gouvernement, ce communiqué a été signé par son directeur de cabinet et lu sur les antennes de la RTNC par Tina Salama , porte-parole adjointe du chef de l’État.

Il es tinterdit  aux membres du gouvernement, dirigeants des sociétés  commerciales du portefeuille de l’État,  responsables des établissements et services publics de l’État  et les secrétaires généraux de l’administration publique de recruter, de nommer, d’octroyer des promotions et de procéder aux mouvements du personnel à tous les niveaux.

Moïse ESAPA

Les plus vus

Kasaï central : Des partis de l’Union sacrée sollicitent l’implication du Chef de l’État pour l’organisation de l’élection du Gouverneur

Kananga, 27 février 2021- Des partis politiques membres de l'Union sacrée de la nation ont marché ce samedi  pour...

Kasaï central : David McLachlan à Kananga pour préparer le retrait progressif de la Monusco 

Kananga, 27 février 2021- Le Représentant ad-interim du Secrétaire Général de la Monusco est arrivé à Kananga ce vendredi...

RDC: UDPS se dit prête à accompagner le Premier ministre

Kinshasa, 27 février 2021- Le Secrétaire Général de l'UDPS, Augustin Kabuya a déclaré après échanges avec  le Premier ministre...

RDC: Le professeur Félix Momat dévoile son livre sur « l’accouchement par la voie naturelle , après une césarienne antérieure: c’est possible  »

Kinshasa, 26 février 2021- Un nouvel ouvrage vient de voir le jour dans le monde scientifique. Le vernissage de...

RDC : Fayulu et Muzito prennent acte du retrait volontaire de Bemba et Katumbi de Lamuka

Kinshasa, 27 février 2021- Le présidium de la coalition LAMUKA qui s'est réuni vendredi 26 février sous la coordination...