RDC: Le professeur Félix Momat dévoile son livre sur « l’accouchement par la voie naturelle , après une césarienne antérieure: c’est possible  »

Kinshasa, 26 février 2021- Un nouvel ouvrage vient de voir le jour dans le monde scientifique. Le vernissage de l’ouvrage original du Professeur Felix Momat Kitenge intitulé: L’accouchement par la voie naturelle, après une césarienne antérieure : c’est possible. Mise au point et validation du score prédictif du PAUM ».

Prédire avec précision un accouchement par césarienne ou par voie naturelle chez les femmes portant un utérus cicatriciel est désormais possible grâce au Score de PAUM mis au point par le Professeur Felix Momat Kitenge: « Notre contribution », a dit l’auteur », lors de la présentation de son livre « consiste dans la mise au point de la validation du score de PAUM, lequel permet de prédire le succès ou l’échec de l’accouchement par la voie naturelle chez les patientes antérieurement césarisées et de n’arrêter à la césarienne que des femmes qui le méritent vraiment. »

Et de poursuivre, « Dans un milieu à faibles ressources comme la RD Congo à l’instar de nombreux pays africains, le SCORE de PAUM présente beaucoup d’avantage notamment le coût et la facilité de son utilisation aussi bien par les accoucheurs que par les parturientes elles-mêmes ».

C’est donc un instrument très simple, accessible à tous au moindre coût que Félix Momat Kitenge recommande (1) Aux accoucheurs, (2) au Ministère de la santé et (3) au Ministère de la recherche scientifique.
Paru à Berlin (Allemagne) aux Éditions universitaires européennes, l’ouvrage est un condensé parfait des résultats des recherches doctorales menées par son auteur entre 2013 et 2017, lesquelles ont conduit à la défense d’une thèse d’agrégation en médecine à  l’université de Lubumbashi.


Le livre reprend également plusieurs articles scientifiques publiés par l’auteur sur la problématique de l’accouchement dans dans des revues scientifiques nationales et internationales de rénom.


Baptisé par Olive Lembe Kabila qui porte un intérêt particulier  sur le sujet et qui a accepté d’être marraine, c’était une occasion pour cette dernière de sensibiliser les congolais en général et les femmes en particulier sur l’importance  du sujet, qui touche à l’avènement de la vie, afin se s’approprier la lutte contre la morbi-mortaluté de la femme en couche, son cheval de bataille.

Moïse ESAPA

Les plus vus

RDC- Gouvernement Sama : Les tombeurs du bureau Mabunda exigent le « butin de guerre »

Kinshasa, 16 avril 2021- Des députés nationaux, membres de l'Union sacrée de la Nation, signataires de la pétition contre...

RDC-Linafoot D1: Bazano enregistre sa première victoire de la saison face à Dcmp

Kinshasa, 16 avril 2021- La jeunesse sportive Lumpa groupe Bazano a dominé le Daring club motema pembe par un...

RDC- Destruction méchante: Le Synamed invite le Gouvernement à remettre Dr Nsio dans ses droits

Kinshasa, 16 avril 2021- Le Syndicat national des médecins affirme avoir suivi la destruction méchante de l'immeuble de deux...

RDC-Lubumbashi: La Somika déterminée à développer les entités autour de ses installations

Lubumbashi, 16 avril 2021- A travers un cahier de charges, la Société minière du Katanga ( Somika ) se...

RDC: Félix Tshisekedi à Brazzaville pour assister à l’investiture de Sassou Nguesso

Kinshasa, 16 avril 2021- Le Président de la République, Félix Tshisekedi a traversé le fleuve Congo pour la République...