Assemblée nationale : L’autorité traditionnelle sollicite l’implication de Mboso dans la résolution du conflit Bantous-Pygmées en Ituri et Tshuapa

Kinshasa, 04 mars 2021, Une délégation mixte, autorité traditionnelle et des peuples autochtones pygmées, a été reçue en audience, mercredi 3 mars en début de soirée, par le President de l’Assemblée nationale, Christophe Mboso N’Kodia Pwanga.

Conduite auprès du speaker de la Chambre basse du Parlement par sa Majesté Mfumu Difima Ntinu, coordonnateur de la Coalition des Associations, structures traditionnelles et coutumières de la RDC (CONATC) ayant pris part aux consultations en vue de la constitution de l’Union sacrée à l’appel du chef de l’État, la délégation est allée féliciter le President Christophe Mboso pour sa brillante élection à la tête de cette institution parlementaire; solliciter le maintien de l’autonomisation du ministère des Affaires coutumières ; et l’implication su speaker de la Chambre basse du Parlement dans la résolution du conflit latent opposant Bantous-Pygmées en Ituri et dans la Tshuapa.

Au sortir de l’audience, le coordonnateur de la CONATC s’est exprimé en ces termes :  » Notre visite, c’est d’abord pour lui présenter nos civilités, nos félicitations pour son élection a la tête de cette institution parlementaire.

« En tant que prince coutumier de père et de mère, nous sollicitions son accompagnement pour non seulement prendre en considération les préoccupations de l’autorité coutumière auprès du gouvernement qui est une émanation du Parlement. Nous voulons donc qu’il nous accompagne en vue de la matérialisation de toutes les préoccupations contenues dans ce mémo transmis au président de la République et dont copie vient d’être remis au président Mboso. Nous étions aussi accompagnés des peuples autochtones pygmées qui sont venus plaider le problème qui se pose au niveau de l’Ituri et de la Tshuapa. Nous sommes venus demander au speaker de l’Assemblée nationale, lui qui gère les représentants de ces populations, de diligenter une enquête à laquelle seront associés l’autorité coutumière et les peuples autochtones pour qu’ensemble nous apportons la paix à ces entités. Car, nous sommes convaincus que sans la paix dans nos entités, nous ne voyons pas la RDC se développer ».
Nous avons sollicité, dans cette impulsion, que le ministère des Affaires coutumiéres reste dans cette autonomisation au lieu de se faire dissoudre et que sa direction soit confiée à une autorité traditionnelle ».


Saint Augustin K.

Les plus vus

RDC- Gouvernement Sama : Les tombeurs du bureau Mabunda exigent le « butin de guerre »

Kinshasa, 16 avril 2021- Des députés nationaux, membres de l'Union sacrée de la Nation, signataires de la pétition contre...

RDC-Linafoot D1: Bazano enregistre sa première victoire de la saison face à Dcmp

Kinshasa, 16 avril 2021- La jeunesse sportive Lumpa groupe Bazano a dominé le Daring club motema pembe par un...

RDC- Destruction méchante: Le Synamed invite le Gouvernement à remettre Dr Nsio dans ses droits

Kinshasa, 16 avril 2021- Le Syndicat national des médecins affirme avoir suivi la destruction méchante de l'immeuble de deux...

RDC-Lubumbashi: La Somika déterminée à développer les entités autour de ses installations

Lubumbashi, 16 avril 2021- A travers un cahier de charges, la Société minière du Katanga ( Somika ) se...

RDC: Félix Tshisekedi à Brazzaville pour assister à l’investiture de Sassou Nguesso

Kinshasa, 16 avril 2021- Le Président de la République, Félix Tshisekedi a traversé le fleuve Congo pour la République...