RDC-Beni : La communauté Islamique envisage porter plainte pour assassinat de Cheik Ali Amini

Beni, 2 mai 2021- Après la mise en terre dimanche 02 mai au cimetière Islamique de Rwangoma dans la commune Beu, du Cheikh Ali Amini, chargé des cultes au sein de la Communauté islamique de la ville de Beni, la communauté Musulmane annonce qu’elle va porter plainte contre inconnu à l’auditorat militaire garnison de Beni-Butembo.

Djodgo Sankala, avocat conseil de la Communauté Islamique au Congo, qui le révèle à depeche.cd, appelle tous les fidèles musulmans à la mosquée de Mupanda lundi 3 mai pour accompagner cette plainte. Il demande aussi aux autorités de rétablir la sécurité.

« Pour nous, c’est une désolation. La vie humaine est sacrée, nous venons d’enregistrer une grande perte au sein de la communauté musulmane dans la région de Beni, et pour nous cela ne va pas passer inaperçu. Nous avons déjà une plainte contre inconnu que nous allons déposer demain lundi à l’Auditorat militaire garnison de Beni-Butembo, pour que justice soit faite à notre Cheikh et que les auteurs répondent de leurs actes», a-t-il expliqué.

Roger KAKULIRAHI.


Les plus vus

Kongo Central : Des jeunes s’opposent au retour de Atou Matubuana

Kongo central, 18 octobre 2021- Selon le porte-parole de la coalition des jeunes leaders conscients pour les intérêts du...

CENI : La NSCC encourage le Chef de l’État à prendre acte de l’entérinement de Denis Kadima

Kananga, 18 octobre 2021- La nouvelle société civile congolaise (NSCC) encourage le chef de l'État Félix Tshisekedi à prendre...

RDC : Les mouvements citoyens déterminés à en découdre avec RAM

Kinshasa, 18 octobre 2021- Les organisations citoyennes Lucha, Filimbi et le Mouvement national des consommateurs lésés (MNCL) ont annoncé,...

Nord-Kivu : Les FARDC récupèrent six villages envahis par des militaires rwandais près de Goma

Beni, 18 octobre 2021 : Les Forces armées de la République démocratique du Congo ont récupéré les 6 villages...

Kinshasa – Grève des enseignants : Des parents d’élèves manifestent devant le ministère de l’EPST

Kinshasa, 18 octobre 2021- Des parents d'élèves qui fréquentent en majorité les écoles publiques et conventionnées se trouvant dans...