RDC: Affaire spoliation du site du PNMLS, le ministre Pius Muabilu indexé 

Kinshasa, 12 mai 2021- Le Secrétariat exécutif du programme national multisectoriel de lutte contre le vih-sida qualifie de complice, l’acte posé par le ministre de l’Urbanisme et Habitat, Pius Muabilu. Ce dernier a délivré un permis de construction sur ce site, pourtant réservé à la prise en charge des personnes vivant avec le VIH, a-il déploré.

C’est au cours d’une conférence de presse tenue mercredi 12 mai dans l’enceinte du site abritant le quartier général du PNMLS que Docteur Hilaire Nsabala, troisième vice-président de la société civile santé, l’a fait savoir à la presse.

Selon Hilaire Nsabala, le site qui attire la convoitise est une contribution physique de la RDC à la lutte contre le Sida, afin de pérenniser les interventions en faveur des personnes vivant avec le VIH/Sida, parmi lesquelles, les jeunes, les adolescents, les femmes, bref toute personne vulnérable.

C’est dans cet optique, a-t-il renchéri, que la RDC se prépare à construire, avec l’appui des partenaires, un laboratoire du niveau 4, le premier en Afrique, pour la prise en charge des personnes vivant avec ces maladies.

Projet combattu malheureusement, a-t-il estimé, par des personnes censées travailler pour le bien de la communauté.

Et de souligner que c’est dans ce cadre que le Président de la République est attendu en juin à New York au siège des Nations Unies, où il prendra la parole pour évoquer les efforts de la RDC  dans l’éradication de l’épidémie du VIH d’ici à 2030.

Ce faisant, Hilaire Nsabala a invité le ministre de l’Urbanisme et Habitat à revenir sur sa décision et à laisser la justice faire son travail sans           interférence, avant d’annoncer la convocation dans les prochains jours, d’une réunion à laquelle prendront part, tous les membres du Conseil National Multisectoriel de Lutte contre le sida (Cnmls) dont le Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi, le Premier Ministre, Jean Michel Sama, le Ministre de la santé publique, Jean-Jacques Mbungani et tant d’autres personnalités.

Pour rappel, le problème autour du site de PNMLS date de 2006, période au cours de laquelle le secrétaire général à l’urbanisme et habitat de l’époque, sur base de la décision n°469/MIN.URB.HAB/SG/2006 a créé un lotissement qualifié par cette structure nationale d’illégale. Ainsi, en 2008 par arrêté du ministre des affaires foncières, la décision à la base dudit lotissement a été annulée.

C’est durant cette période que le PNMLS avec sa personnalité juridique va se retrouver en besoin de sécuriser sa concession. Ainsi il va solliciter et obtenir  du conservateur des titres immobiliers et fonciers. Depuis, une guerre enclenchée par un réseau des mafieux s’est déclarée contre cette structure sanitaire qui occupe l’espace depuis longtemps.

Pour l’heure, l’affaire se trouve encore au niveau de la cour de cassation. Mais sur place, c’est le début des travaux par ceux dont le PNMLS qualifie des spoliateurs.

Manassé DIBWA

Les plus vus

RDC : Félix Tshisekedi appelé à étendre la mesure de grâce au pasteur Ngoy Mulunda

Kinshasa, 24 janvier 2022- Le bureau national du conseil de l'apostolat des laïcs catholiques du congo condamne la répression...

RDC : James Bindenagel pour l’avancement du processus de certification des ressources naturelles congolaises

Kinshasa, 24 janvier 2022- La RDC est l'un des pays africains les plus riches en ressources naturelles, dont la...

RDC : Constant Mutamba annonce pour bientôt la sortie officielle de la plateforme électorale “DYPRO”

Kinshasa, 24 janvier 2022- La dynamique progressiste révolutionnaire, courant au sein du Front Commun pour le Congo (FCC) se...

Foot – Dossier Mercey Ngimbi : “Les dirigeants de Vita Club sont des tricheurs” (Direction du TP Mazembe)

Kinshasa, 23 janvier 2022 - Des sources proches du TP Mazembe viennent d'affirmer ce dimanche l'éligibilité du joueur Mercey...

Foot – 2ème Stage des Léopards : “Le TP Mazembe a le droit de s’opposer aux convocations de ses joueurs durant cette période” (Direction...

Kinshasa, 23 janvier 2022 - Contre toute attente, la direction du TP Mazembe confirme ce dimanche qu'il ne libérera...