RDC-Affaires cartes visas : Sele Yalaguli injustement cité (collaborateurs)

Kinshasa, 04 juin 2021- L’ancien ministre des finances du gouvernement Ilunkamba, Selé Yalaguli est injustement visé à travers l’affaire de l’annulation des cartes visas supposées être connectées directement au compte du trésor public, ont affirmé des membres de son cabinet.

Dans une mise au point de sa cellule de communication et de veille, il est précisé  avant tout que l’ancien ministre a d’ailleurs laissé sa carte prépayée avec un solde créditeur, contrairement à ce qui est distillé dans l’opinion.

Pour preuve, ils affirment qu’il en a utilisé seulement à deux reprises. D’abord lors d’une mission de service où il a accompagné le Chef de l’Etat à la Banque Mondiale et au Fonds Monétaire Internationale à Washington DC. Ensuite, à la rencontre des assemblées annuelles de ces deux institutions de Bretton Woods tenues en novembre 2019 dans la même ville de Washington.

Partant de ce qu’ils qualifient des faussetés, ils déclarent que les détracteurs de Sele Yalaguli auraient fait mieux de connaitre les us et coutumes en la matière, lesquels autorisent aux ministres des Affaires étrangères et des Finances de diriger les relations extérieures dans le sens des intérêts du pays. Le premier sur le plan politique, et le second, sur le plan financier et économique.

Pour leur éviter des lourdeurs administratives, des cartes prépayées avec des montants précis (oscillant entre 20 et 40.000 USD mensuels) leurs sont octroyées par la Banque Centrale du Congo –BCC- et non par le compte général du trésor.

En RDC, révèle-t-il, les ministres des Affaires étrangères, de la Coopération, des Finances ainsi que le Gouverneur de la BCC sont bénéficiaires de ces cartes qui ne sont utilisées qu’à l’étranger et pas au pays.

Et chaque mois, l’utilisation desdites cartes fait l’objet de justification avant qu’elles ne soient éventuellement renflouées.

Cette pratique datant de l’ascension de la RDC à l’indépendance mais aussi dans certaines organisations mondiales, a été mise à profit pour les anciens ministres des Finances tels que Atanase Matenda, Augustin Matata Ponyo , Patrice Kitebi, Henri Yav, ainsi que les ministres des affaires étrangères et tous les gouverneurs de la Banque centrale.

En ce qui concerne le gouvernement de la coalition FCC-CACH, la ministre des Affaires étrangères et le ministre de la Coopération ont été les grands utilisateurs en raison des nombreux déplacements hors du pays.

De même que l’annulation des cartes bancaires par l’actuel ministre est une pratique normale devant lui permettre de s’en procurer également.

La rédaction

Les plus vus

Foot – Préparation Barrages Mondial 2022 : Le groupe des joueurs bloqués à Istanbul en route pour le Bahreïn

Kinshasa, 26 janvier 2022 - Une source proche de la Fédération Congolaise de Football Association (Fecofa) vient de révéler...

Dossier RAM : le greffier signataire de la sommation contre les sociétés des télécommunications transféré à Makala (Hervé Diakese)

Kinshasa, 26 janvier 2022- Jules Ngoyi, greffier au Tribunal du commerce de Kinshasa/Gombe a été transféré ce mercredi à...

Grève sèche à l’ESU : le gouvernement lance les négociations pour tenter de désamorcer la bombe

Kinshasa, 26 janvier 2022- Il s'est ouvert ce mercredi, au cabinet du Vice-Premier ministre de la Fonction publique, les...

Foot – Préparation Barrages Mondial 2022 : Théo Bongonda rejoint le groupe, quelques joueurs bloqués à Istanbul

Kinshasa, 26 janvier 2022 - L'international congolais, Théo Bongonda vient de rejoindre l’équipe nationale de la RDC, en stage...

ESU : la grève des professeurs prolongée de 21 jours

Kinshasa, 26 janvier 2022- Le réseau des professeurs d'universités et institutions supérieurs du Congo (RAPUCO) a, dans une déclaration...