ESU-Organisation du 3è cycle à l’Equateur: les élus provinciaux disent non au découragement

Mbandaka, 12 juin 2021- Les députés provinciaux de l’Equateur ont déploré ce qu’ils qualifient des manœuvres tendant à décourager l’élite Équatorienne, soucieuse de bénéficier des enseignements, des encadrements et de la soutenance des mémoires de DEA et des thèses de doctorat.

Selon eux, les déclarations du Professeur Faustin Mputu Bokenga, Directeur Général de l’ISTM-Mbandaka, contre l’organisation du 3 ème cycle à l’Université de Mbandaka (Unimba) est de nature à discréditer les membres du comité de gestion de cette alma mater et d’étouffer les efforts des certains compatriotes évoluant à l’Equateur, d’atteindre un niveau élevé de connaissance.

Certes, ont-ils reconnu que l’Unimba, en soi, n’est pas habilité à organiser un tel cycle, dans une déclaration faite ce samedi.

Entre-temps, ils évoquent la convention avec l’UPN, institution  ayant permis que les habitants la province de l’Equateur puissent bénéficier des enseignements et encadrements en vue d’obtenir le diplôme des études approfondies (DEA) et soutenir des thèses de doctorat à l’Equateur.

Ils ont à cet effet salué l’initiative prise par le recteur de l’Unimba, le Docteur et Pr Jean-Pierre Lianza Zalonkeke et remercient également le Docteur Simon Masamba N’kazi, Professeur Ordinaire et recteur de l’Université pédagogique nationale de Kinshasa pour cette collaboration positive dans l’intérêt de la population évoluant à l’Equateur.

Par ailleurs, ils encouragent les candidats qui aspirent au 3 ème cycle à s’inscrire pour bénéficier des enseignements.

Les députés provinciaux ont en outre, demandé au ministre de l’ESU d’encourager de tels partenariats et de ne ménager aucun effort pour que l’ordre revienne dans son domaine à l’Equateur.

Pour cela, ils condamnent les propos incendiaires, teintés de dénigrement et de nature à créer des désordres dans le milieu de l’enseignement supérieur et universitaire à l’Equateur, spécialement dans la ville de Mbandaka.

Enfin, ils invitent le professeur Faustin Mputu Bokenga à cultiver l’esprit de collaboration et à s’abstenir des propos de nature à affecter la bonne foi de ses collègues professeurs et gestionnaires des institutions d’enseignement supérieur et universitaire pour la paix et la cohésion dans le milieu estudiantin.

Fabrice NKANGA

Les plus vus

RDC : Félix Tshisekedi appelé à étendre la mesure de grâce au pasteur Ngoy Mulunda

Kinshasa, 24 janvier 2022- Le bureau national du conseil de l'apostolat des laïcs catholiques du congo condamne la répression...

RDC : James Bindenagel pour l’avancement du processus de certification des ressources naturelles congolaises

Kinshasa, 24 janvier 2022- La RDC est l'un des pays africains les plus riches en ressources naturelles, dont la...

RDC : Constant Mutamba annonce pour bientôt la sortie officielle de la plateforme électorale “DYPRO”

Kinshasa, 24 janvier 2022- La dynamique progressiste révolutionnaire, courant au sein du Front Commun pour le Congo (FCC) se...

Foot – Dossier Mercey Ngimbi : “Les dirigeants de Vita Club sont des tricheurs” (Direction du TP Mazembe)

Kinshasa, 23 janvier 2022 - Des sources proches du TP Mazembe viennent d'affirmer ce dimanche l'éligibilité du joueur Mercey...

Foot – 2ème Stage des Léopards : “Le TP Mazembe a le droit de s’opposer aux convocations de ses joueurs durant cette période” (Direction...

Kinshasa, 23 janvier 2022 - Contre toute attente, la direction du TP Mazembe confirme ce dimanche qu'il ne libérera...