Sud-Ubangi : Dix ans après, le projet “Parrsa” ferme ses portes

Sud-Ubangi, 19 juin 2021- La date du 18 juin restera gravée dans la mémoire des agriculteurs et producteurs de la province du Sud-Ubangi appuyés pendant dix ans par le projet d’appui à la réhabilitation et relance du secteur agricole “Parrsa”, financé par la Banque mondiale et qui vient de fermer ses portes.

Ce projet a débuté en 2011 dans sa phase initiale pour une durée de cinq ans avec un financement à la hauteur de 120 millions de dollars américains.

L’objectif poursuivi à travers ce projet était d’augmenter la productivité agricole et améliorer la commercialisation des productions végétales et animales dans les zones ciblées.

Cinq ans après, soit en 2016, les plaidoyers des bénéficiaires ont incité le bailleur a prolongé de trois années le projet. C’est ce qui sera fait au mois de juillet 2017 avec un financement additionnel de 75 millions de dollars américains et connaîtra une légère extension de six mois à cause de la pandémie de Covid-19.

“Je salue et dis merci aux filles et fils du Sud-Ubangi en commençant par les autorités jusqu’au plus petits paysans agriculteurs. Je les exhorte à garantir la continuité de matières acquises tout au long de ce projet. Ils ont peut-être acquis un peu mais, ils sont capables de réaliser plus à la suite. Merci encore pour l’accompagnement, le soutien et l’appropriation que vous avez témoigné durant ce projet”, a déclaré l’ Ir. Marcellin Kobongo, coordonnateur dudit projet dans la province.

Les bénéficiaires, représentés par le président des pépiniéristes Jean Thomas Betina s’est exprimé en ces termes : “le travail est fait, pour moi, le vrai bilan nous le verrons les années à venir quand le café et cacao vont commencer à produire”.

“La fin du Parrsa est un grand événement et surtout un sentiment de satisfaction parce que, sous d’autres cieux, nous avons connu des projets mis en place et qui n’ont jamais connu une fin heureuse comme le nôtre”, a affirmé le ministre provincial de l’agriculture Nico Motongo.

Le Gouverneur de province qui s’est fait représenté par le ministère de tutelle a salué le projet Parrsa qui a boosté l’agriculture dans sa province tout en remerciant la Banque mondiale pour son appui à ce projet.

Il y a lieu de signaler que ce projet concernait les provinces de la Mongala, du Nord et Sud-Ubangi y compris le pool Malebo à Kinshasa.

Jean-Pierre MUTAMBA

Les plus vus

Kasaï : Réhabilitation d’un bâtiment administratif de l’EPST détruit lors du phénomène Kamuena Nsapu à Tshikapa

Tshikapa, 11 août 2022- Le gouverneur Dieudonné Pieme Tutokot a inauguré, mercredi 10 août, un bâtiment administratif abritant les...

M23 au Nord-Kivu: la société civile de Rutshuru envisage une marche jusqu’à Goma pour interpeller le gouvernement

Goma, 11 août 2022- La société civile forces vives du territoire de Rutshuru, au Nord-Kivu, projette d'organiser une marche...

RDC:  “OCC LOKOLE”, nouvelle application d’alerte de l’Office de contrôle bientôt en marche

Kinshasa, 10 août 2022- Le Directeur Général de l’OCC, Gaby Lubiba ainsi que le recteur de l’Ifasic, Jean Kambayi...

Nord-Kivu: Un député provincial déplore les conditions carcérales dans plusieurs villages à Walikale

Gola, 10 août 2022- Le député provincial, Prince Kihangi déplore les conditions carcérales dans la prison centrale, cachots ainsi...

Sondage GEC : Tshisekedi en tête des intentions de vote avec 30% devant Fayulu 17% et Katumbi 15%

Kinshasa, 10 août 2022- Selon le sondage réalisé entre avril et mai 2022 par le Groupe d’étude sur le...