Haut-Katanga: Aimée Manyong s’indigne de la léthargie du secteur minier sur le développement de la RDC

Lubumbashi, 25 juin 2021- Au cours d’un atelier à Lubumbashi, la présidente du réseau pour l’autonomisation de la femme (REPAPE) s’est indignée du fait que la RDC demeure un pays à potentiel minier sans aucune voie de développement.

Pour cela, Aimée Manyong estime qu’au regard de la situation socio-économique du peuple congolais, les mines en RDC demeurent un simple slogan.

“On ne fait que parler des mines, les mines au Congo ne sont qu’un slogan mais ceux qui en profitent c’est les autres”, a-t-elle déclaré.

Actuellement, révele-t-elle, les investissements miniers dans le secteur privé ne contribuent qu’à environ 14% du budget national, alors qu’à l’époque, la Gecamines contribuait jusqu’à hauteur de 72%.


À l’en croire, cette situation serait dûe au manque de suivi du Gouvernement congolais dans les négociations des partenariats avec les investisseurs dans du secteur minier.

En revanche, elle appelle les miniers à contribuer d’une manière “concertée” au développement du pays en vue de répondre aux besoins des communautés locales bénéficiaires de trois sources de financement.

“L’apport des miniers dans le développement doit être d’une manière concernée, qu’ils aient les orientations pour savoir quelles sont nos réels besoins et non venir nous imposer leurs désirs pensant répondre à nos besoins. C’est comme un politicien qui amène le paracétamol dans un centre de santé alors que 90% de malades souffrent du paludisme”, a-t-elle dit.

Junior KANIKI

Les plus vus

Sud-Ubangi : paralysie des activités commerciales à Gemena

Gemena, 29 juillet 2021- Bon nombre de magasins et boutiques ont fermé leurs portes ce jeudi 29 juillet dans...

Fraude frontalière : Lucien Bussa échange avec l’ambassadeur Angolais sur les mesures de protection

Kinshasa, 29 juillet 2021- Le Ministre congolais du Commerce extérieur Jean Lucien Bussa a accordé ce jeudi une audience...

Lubumbashi : Le prix d’un litre du carburant est passé de 1820 FC à 2100 FC 

Lubumbashi, 29 juillet 2021- le prix du litre du carburant est passé de 1820 FC à 2100 FC dans...

J.O Tokyo 2020 – Judo : Marie Branser éliminée au premier tour

Kinshasa, 29 juillet 2021 - La Judokate congolaise Marie Branser a été battue et éliminée dès la 16ème de...

Lubumbashi : Les chauffeurs-taxis haussent le prix de la course

Lubumbashi, 29 juillet 2021- la grève déclenchée mercredi 28 juillet avec la fermeture de plusieurs stations de vente de...