Loi Tshiani : Le parti de Moïse Katumbi menace de quitter l’Union Sacrée

Knshasa, 09 juillet 2021- Seulement 24 heures après le dépôt au bureau de l’Assemblée nationale de la proposition de Tshiani visant à réserver la fonction du Président de la République et autres uniquement aux congolais nés de père et de mère, le parti politique de Moïse Katumbi Ensemble Pour La République a officiellement réagi ce vendredi 09 juillet.

D’après ce parti politique, cette proposition est non seulement une insulte à l’endroit de tous les combattants de la liberté, les héros et les martyrs de la démocratie qui se sont sacrifiés pour arracher une alternance démocratique mais surtout met à mal l’unité et la cohésion nationales en créant différentes catégories de citoyens au sein d’une même Nation.

À cet effet, Ensemble pour la République menace de rompre toute collaboration avec l’Union Sacrée en cas d’inscription de cette proposition au calendrier des travaux de la chambre basse du Parlement.

« Toute éventuelle inscription au calendrier des travaux de l’Assemblée nationale de ce texte consacrera la rupture définitive et irréversible au sein de l’union sacrée entre les tenants de l’instrumentalisation de la nationalité et du repli identitaire aux fins de conservation du pouvoir et les véritables républicains qui aspirent à donner au peuple congolais la possibilité de désigner librement ses dirigeants parmi tous leurs compatriotes à la faveur d’élections crédibles, apaisées et inclusives appartient aux Congolais et à eux seuls, non à une poignée de politiciens jouant aux apprentis sorciers, de choisir librement celles et ceux qui auront la charge de conduire la Nation », peut-on lire dans une déclaration de la direction politique de ce parti.

Par ailleurs, Ensemble pour la République appelle le peuple congolais à la vigilance et à veiller au respect de la Constitution en rejetant toutes les initiatives qui viseraient à en dénaturer l’esprit et la lettre au risque de plonger le pays dans un nouveau cycle de violences et de crises aux conséquences aussi incalculables.

Ketate NDEO

Les plus vus

Kasaï : Réhabilitation d’un bâtiment administratif de l’EPST détruit lors du phénomène Kamuena Nsapu à Tshikapa

Tshikapa, 11 août 2022- Le gouverneur Dieudonné Pieme Tutokot a inauguré, mercredi 10 août, un bâtiment administratif abritant les...

M23 au Nord-Kivu: la société civile de Rutshuru envisage une marche jusqu’à Goma pour interpeller le gouvernement

Goma, 11 août 2022- La société civile forces vives du territoire de Rutshuru, au Nord-Kivu, projette d'organiser une marche...

RDC:  “OCC LOKOLE”, nouvelle application d’alerte de l’Office de contrôle bientôt en marche

Kinshasa, 10 août 2022- Le Directeur Général de l’OCC, Gaby Lubiba ainsi que le recteur de l’Ifasic, Jean Kambayi...

Nord-Kivu: Un député provincial déplore les conditions carcérales dans plusieurs villages à Walikale

Gola, 10 août 2022- Le député provincial, Prince Kihangi déplore les conditions carcérales dans la prison centrale, cachots ainsi...

Sondage GEC : Tshisekedi en tête des intentions de vote avec 30% devant Fayulu 17% et Katumbi 15%

Kinshasa, 10 août 2022- Selon le sondage réalisé entre avril et mai 2022 par le Groupe d’étude sur le...