Lualaba: Trois sujets chinois et deux militaires congolais jugés en flagrance

Kolwezi, 24 juillet 2021- Trois chinois et deux militaires congolais poursuivis pour avoir tabassé un des agents de la société minière Commus.

Selon le procureur général près la cour d’appel du Lualaba Arthur Ilunga Mwela, les faits ont eu lieu le 17 juillet dans les installations de la société minière située dans la commune de Dilala à kolwezi.

Vendredi 23 juillet, les prévenus Tang Iutiang , Tang Zuen Long, Lin Fuang, tous agents de sécurité de la société Commus ont été présentés à la justice, au Parquet général près la cour d’appel du Lualaba.

Arthur Ilunga Mwela PG du parquet près la cour d’appel du Lualaba les a traduits en procédure de flagrance devant le Tribunal de paix de Manika dans la ville de kolwezi.

Les deux militaires également passent en flagrance devant le tribunal militaire de garnison de Kolwezi.Le procès de 3 chinois a connu des difficultés faute des traducteurs.

Noter que la torture subie par l’agent de cette société minière chinoise a été partagée sur les réseaux sociaux!

Guy Roger Nyampala.

Les plus vus

RDC : Félix Tshisekedi se penche sur le recrutement des magistrats civils et militaires et des conseillers référendaires

Kinshasa, 22 janvier 2022- Le recrutement des magistrats civils et militaires ainsi que les conseillers référendaires étaient aussi au...

RDC – Démission Kabund : Probable rencontre entre Tshisekedi et les présidents des groupes parlementaires de l’USN ce samedi

Kinshasa, 22 janvier 2022-L'affaire Kabund arrive à un tournant décisif ; Félix Tshisekedi veut prendre le dossier en mains. Sur...

RDC – Médias : Les Etats généraux de la Communication se tiendront du 25 au 28 janvier

Kinshasa, 22 janvier 2022- A en croire le compte-rendu de la 37e réunion du conseil des ministres tenue vendredi...

ESU : Les étudiants de l’UPN manifestent contre la grève des enseignants

Kinshasa, 22 janvier 2022- Les étudiants de l'Université pédagogique Nationale ont manifesté ce samedi devant l'enceinte de leur établissement...

Insécurité en Ituri : 9 mois après, le commissariat de la Police d’“Ofaye” réouvre ses portes

Beni, 22 janvier 2022- Le commissariat de la Police nationale Congolaise (PNC), d'Ofaye, chef-lieu de la chefferie de Walese-Vonkutu,...