RDC : José Makila hausse le ton face aux menaces proférées au Cardinal Ambongo

Gemena, 02 août 2021- Réagissant au micro des confrères de la radio rurale de Gemena depuis les États-Unis où il séjourne, le Sénateur José Makila n’a pas tardé de demander aux filles et fils du Grand Équateur de protéger leur frère le Cardinal Fridolin Ambongo.

“Je m’adresse aux filles et fils de l’Equateur… Aujourd’hui, des gens veulent attenter à sa vie, ils veulent le tuer en sens propre et nous sommes rester silencieux en attendant sa mort. Je demande à tous les enfants de l’équateur, quelle que soit votre obédience de savoir que Ambongo est notre frère…. Est-ce que l’union sacrée a été faite pour en vouloir à la vie du cardinal? Et s’il est vrai que nos frères sont là-bas, ils ne voient pas ces menaces et ne peuvent dire mot à cause du pouvoir ?”, a tonné José Makila.

Et d’ajouter, “je me permets à dire ça aujourd’hui que nous n’allons jamais accepter de cas pareil. Nous allons nous organiser dès maintenant pour que rien ne lui arrive. Il n’est pas orphelin, il a aussi ses frères que nous sommes. Pour le pouvoir, certains de nous, ont laissé qu’on s’attaque à leur frère. Ce qui s’est passé aujourd’hui n’a jamais été arrivé à un cardinal dans ce pays”.

Le Cardinal Fridolin Ambongo Besungu a été l’objet d’une menace par des chants hostiles dimanche 01 août devant l’archevêché de Kinshasa et ce, par un groupe de gens qui l’accuse d’être contre le pouvoir en place en dépit de la position de l’église catholique pour le choix du nouveau Président de la commission électorale nationale indépendante.

Jean-Pierre MUTAMBA

Les plus vus

6e sommet UE – UA : Adolphe Muzito en randonnée diplomatique

Kinshasa, 24 janvier 2022- En prévision de la tenue du 6ème sommet Union européenne- Union-Africaine, l’ex-PM et Leader de...

3 ans de Fatshi : Martin Fayulu voit déjà 2023

Kinshasa, 24 janvier 2022- Sur son compte Twitter, l'opposant Martin Fayulu Madidi a lancé un appel à la population...

Nord-Kivu : un autre militant de la “LUCHA” tué lors d’une répression policière à Beni

Beni 24 janvier 2022- Mumbere Ushindi dodo, c'est le nom du militant du mouvement citoyen Lutte pour le changement...

RDC : “L’alternance démocratique est un bébé que nous avons conçu et avec joie nous lui avons donné vie” (Olive Lembe)

Kinshasa, 24 janvier 2022 - Trois ans jour pour jour, depuis que Joseph Kabila (ancien président de la Rdc)...

Kasaï Central : Une vingtaine de détenus s’évadent au cachot de Tshimbulu

Kinshasa, 24 janvier 2022- Une vingtaine de détenus se sont évadés dimanche 23 janvier 2022 tard dans la soirée...