Kasaï Central – Projet JAD : Des femmes bénéficiaires formées sur la fabrication des gels hydroalcooliques et savons liquides

Kinshasa, 17 août 2021 : Environ 28 femmes bénéficiaires du projet « Justice, Autonomisation et Dignité des femmes et de la jeune fille » (JAD) venues du territoire de Dibaya et la ville de Kananga ont été formées sur la fabrication des gels hydroalcooliques et des savons liquides.

Cette formation de trois jours clôturée lundi 16 août a été organisée conjointement par l’ONG « Femme main dans la main pour le développement du Kasaï » (FMMDK) et l’ONG « Association pour le développement social et la sauvegarde de l’environnement » (ADSSE), avec l’appui du PNUD. Ce, dans le cadre du volet réinsertion socio-économique du projet JAD.

Patrick D’Oliveira, Chef du bureau du Programme des Nations-Unies pour le Développement (PNUD) Grand Kasaï, a réitéré l’objectif de ce projet qui est celui d’autonomiser et donner la dignité à la femme par le renforcement de son moyen d’existence.

“Vous savez que quand vous avez une femme qui est sans moyens d’existence, ceci contribue à sa vulnérabilité. C’est ainsi que le volet réinsertion socio-économique de ce projet est important, car il permet à la femme de réintégrer la communauté avec dignité”, soutient Patrick D’Oliveira.

Le Chef du bureau PNUD Grand Kasaï a manifesté sa volonté d’accompagner ces femmes après cette phase de formation pour qu’elles mettent en place un plan de business qui doit leur permettre de trouver le financement, en vue de réaliser des activités génératrices de revenus.

Nathalie Kambala de l’ONG FMMDK a loué cette formation qui a débouchée à la fabrication d’un lot important des gels hydroalcooliques, des savons liquides et des savons à usage multiple produits localement à Kananga, et qui vont servir à la population centre Kasaienne dans la prévention contre la Covid-19.

Elle a, en outre profité de l’occasion pour inviter la population à encourager la production locale en s’approvisionnant en produits fabriqués par ces femmes pour leur permettre de renforcer leur économie et rendre ce projet durable.

L’une des bénéficiaires de cette formation a remercié les formateurs et les facilitateurs avant de soutenir : “avoir la maîtrise de tous les mélanges et toutes les étapes qui concourent à la fabrication de ces produits”.

David Saveur MIKOBI

Les plus vus

UNIKIN: Les cadres scientifiques décrètent une grève sèche pour “contraindre” le gouvernement à honorer ses engagements

Kinshasa, 8 août 2022- L'association des cadres scientifiques de l'Université de Kinshasa, réunissant les chefs de travaux et assistants...

Présentation du nouvel évêque de Kisantu : Fridolin Ambongo rappelle à Rose Mutombo une dette laissée par Sele Yalaghuli

Kinshasa, 08 août 2022- Mgr Jean Crispin Kimbeni ki Kanda a été présenté à sa communauté diocésaine par le...

Assemblée nationale : “Je ne saurais accompagner le Bureau dans une forfaiture qui s’apparente à une messe noire”, (Kabund)

Kinshasa, 8 août 2022- Le député national, Jean Marc Kabund boude de nouveau de se présenter au bureau de...

Foot – Léopards de la RDC : Desabre moins coûteux que Cuper

Kinshasa, 8 Août 2022 - Le nouveau patron du staff technique des Léopards de la RDC A, le français...

Foot – Interclubs CAF : Deux clubs congolais exemptés au premier tour

Kinshasa, 8 Août 2022 - A la veille du tirage au sort des compétitions interclubs CAF (La Ligue des...