RDC: Pollution des rivières Kasaï et Tshikapa : une commission mixte RDC -Angola déjà à pied d’oeuvre (Eve Bazaïba)

Kinshasa, 03 septembre 2021- La Vice-première ministre, ministre de l’Environnement et Développement Durable a affirmé, jeudi 02 septembre au cours d’un briefing conjoint avec son collègue de la communication et des médias, qu’une commission mixte Angola-RDC est déjà à pied d’œuvre pour évaluer les dégâts causés, en vue d’éventuels réparations en faveur des populations victimes de la pollution des rivières Kasaï et Tshikapa.

Entre-temps, la VPM Eve Bazaïba a indiqué que la République démocratique du Congo a déjà enregistré 12 cas de décès depuis le début de cette catastrophe causée par la défection d’une mine à Katoka, un des territoires angolais.

Revenant d’une mission dans cette partie du pays, elle a aussi signifié que 4 de 5 territoires que comprend la province du Kasaï sont touchés par cette situation.

Ce drame sanitaire et humanitaire touche ainsi 13 de 18 zones de santé, ainsi que 69 aires de santé frappées ; 968.000 habitants affectées ; 161.490 ménages concernées et 4.502 cas de diarrhée et maladies cutanées enregistrées.

Toutefois, elle a assuré que le gouvernement congolais a préconisé quelques solutions face à cette crise, notamment sur le plan diplomatique, le principe de pollueur-payeur, ainsi que sur le plan sanitaire et humanitaire.

Quant à la première action, Eve Bazaiba a fait savoir que commission mixte a pu découvert l’origine de cette catastrophe causée par une entreprise minière angolaise qui a reconnue les faits.

Ce faisant, sur base du principe pollueur-payeur, la patronne de l’environnement a indiqué que des réparations doivent être faites aux populations victimes.

Sur le plan sanitaire et humanitaire, le gouvernement de la RDC, confirme-t-elle, a acheminé 40 tonnes de médicaments pour les populations touchées. Et d’ajouter que des moyens palliatifs ont été mis en jeu pour renforcer la capacité de production de la Regideso, notamment avec des forages.

Il convient d’indiquer que cette situation de pollution a été constatée depuis le 31 juillet de cette année par les habitants de cette région, avec la découverte de la décoloration des eaux, ainsi que la mort de plusieurs poissons.

Cédric BEYA

Les plus vus

Linafoot – Défaite de V.club face à Lupopo : “Je crois que ça se justifie par la fatigue” (Raoul Shungu)

Kinshasa, 19 Janvier 2022- Le coach de l'As V.club, Raoul Shungu digère la défaite de sa formation mercredi 19...

Répression de la marche de Lubumbashi : Le panel des experts de la société civile exige une enquête internationale et la démission de Kyabula

Kinshasa, 19 Janvier 2022- Dans une déclaration rendue publique ce mercredi, au lendemain de la marche réprimée organisée par...

Kongo Central : L’ ONG Cepeco lance l’atelier du projet d’appui à l’amélioration des impacts et effets de l’exploitation pétrolière

Matadi, 19 Janvier 2022- L'organisation non gouvernementale Centre pour la promotion et l'éducation communautaire (ONG/CEPECO) a lancé ce mercredi...

Démission Kabund : les élus provinciaux de l’UDPS Kinshasa demandent aux élus nationaux de procéder à son remplacement

Kinshasa, 19 Janvier 2022- Les députés provinciaux de la ville de Kinshasa, membres de l'UDPS viennent à leur tour...

Linafoot : Lupopo corrige l’As V.Club

Kinshasa, 19 Janvier 2022- Les Dauphins Noirs de Kinshasa viennent de passer 90 minutes terribles au stade Kibassa Maliba...