RDC – Éradication de l’Apatridie : le HCR facilite l’élaboration d’une feuille de route pour les provinces de l’espace Kasaï

Kananga, 10 septembre 2021- Le Haut Commissariat des Nations-Unies pour les réfugiés (UNHCR) a facilité l’élaboration et la validation d’une feuille de route pour l’éradication de l’apatridie dans trois provinces de l’espace Kasaï, à savoir le Kasaï central, Kasaï Orientale et Kasaï a l’horizon 2024.

C’était à l’issue d’un atelier organisé du 07 au 09 Septembre 2021 à Kananga par le Comité Technique de Lutte contre l’Apatridie (CTLA), en faveur de hauts cadres provinciaux (députés, membres des gouvernements provinciaux, chefs de divisions provinciales), ainsi que les acteurs de la société civile venus de ce trois provinces de l’espace Kasaï.


Cette feuille de route , à en croire les organisateurs, a identifié quatre domaines prioritaires à savoir : plaider pour une appropriation politique et budgétaire de la lutte contre l’apatridie, améliorer la gouvernance des services publics d’Etat civil à travers l’enregistrement des naissances, assurer une meilleure gestion de la population ainsi que promouvoir une éducation et une communication pour le changement de comportement.

Ali Mahamat, Chef de la sous-délégation HCR Grand Kasaï, a souligné qu’il est important et urgent d’agir en offrant à tous, des garanties préventives contre l’apatridie à travers l’amélioration du cadre légal sur la nationalité et l’Etat civil. Ce, en délivrant des documents d’identité et ceux susceptibles d’attester la nationalité des personnes.


« Nous sommes tous appelés à prendre des mesures conséquentes contre ce fléau, afin de faire de ce pays un havre de paix, où tous les citoyens ont leur identité juridique. Les experts ont démontré que l’absence de l’identité juridique et des mécanismes de protection des apatrides se traduit dans le fait par un déni de droit des personnes affectées. Invisibles et inexistantes juridiquement, ces personnes ne peuvent voyager, ouvrir un compte bancaire, se marier, accéder à un emploi, mais elles sont exposées à toute sorte d’activité criminelle », indique Ali Mahamat.

Jean Raphaël Liema, Président du comité technique de lutte contre l’apatridie (CTLA) a dit toute sa satisfaction, avant de solliciter l’implication de tous pour l’éradication de ce fléau en raison de ses conséquences dévastatrices.

Le représentant du Gouverneur ad-intérim de la province du Kasaï central a réitéré la ferme détermination du gouvernement provincial à accompagner le UNHCR dans la réalisation des activités jusqu’à l’atteinte des objectifs.

David Saveur MIKOBI

Les plus vus

Linafoot : 4 noms pour succéder à Bosco Mwehu

Kinshasa, 16 Octobre 2021 - A l'issue du dépôt des candidatures pour les élections des membres du comité de...

EPST : le conseil des ministres donne le feu vert pour la reprise des discussions gouvernement – banc syndical

Kinshasa, 16 octobre 2021- Le Ministre de l'enseignement primaire secondaire, secondaire et technique Tony Mwaba a présenté au conseil...

RDC : Guy Loando annonce la création de l’Agence Nationale de l’Aménagement du Territoire

Kinshasa, 16 octobre 2021- Le ministre d'État, ministre de l'aménagement du territoire, Guy Loando Mboyo a présenté, au cours...

RAM : Le gouvernement assure avoir capté le message de la population

Kinshasa, 16 octobre 2021- Après débat houleux sur l'interpellation de Kibassa Maliba au parlement sur la taxe RAM, le...

CENI : Fayulu sur Nangaa : “C’est lui qui est à la base de notre malheur”

Kinshasa, 16 octobre 2021- la Capitale de la RDC a vibré au rythme de la marche de Lamuka, ce...