RDC – Civisme Fiscal : Patrick Muyaya appelle au rétablissement de confiance entre les citoyens et l’Etat

Kinshasa, 15 septembre 2021- Le ministre de communication et médias, Patrick Muyaya a, ensemble avec le coordonnateur de la Coordination du changement de Mentalité, accompagné des responsables des régies financières, tenue un briefing sur la campagne du civisme fiscal, lancée samedi 11 septembre par le Chef de l’Etat.

Selon le ministre Muyaya, cette campagne se veut un moyen devant permettre le rétablissement de confiance entre les citoyens et l’Etat.

“La confiance doit exister entre les citoyens et l’Etat. Et un Etat ne peut être fort que si ses citoyens sont capables de contribuer. A travers notre histoire, il y a eu de situations qui ont effrité cette confiance envers l’Etat Congolais. L’exercice d’aujourd’hui vise à voir comment resserrer de nouveau ce lien”, a expliqué Patrick Muyaya, porte-parole du gouvernement congolais.

Il a été complété par le coordonnateur de la CCM, Jacques Kangudia qui a laissé entendre que la situation décriée est la conséquence de l’accumulation de plusieurs anti-valeurs.

“La mauvaise gouvernance que nous observons aujourd’hui, est la conséquence de l’accumulation de beaucoup des anti-valeurs. Et si on n’inverse pas la tendance, rien ne va réussir à cause de cette tare”, a-t-il dit.

Pour cela, il s’est dit confiant quant à la réussite de cette campagne qui prend en compte une cinquantaine des parties prenantes, parmi lesquels, il compte sur l’accompagnement des médias.

En plus, il a fait savoir en terme de méthodologie que des conférences seront organisées à l’intention des églises, des étudiants qui finissent pour embrasser le monde professionnel.

Dans le même sens, les leaders d’opinion, les écoles pour travailler sur les mentalités des élèves, les décideurs, les régies financières pour accroître les recettes, la Banque centrale, l’ANR, la DGM, la Cour de compte, la magistrature seront également de la partie pour inverser les valeurs.

A l’en croire, l’importance est de rétablir d’abord la confiance, avant que la population soit motivée pour payer ses impôts, devant aider le pays à se développer.

Pour ce faire, le directeur général de la DGDA, Ernest Kongolo; le chargé de communication de la DGI; la DG de la DGRAD, Maguy Nsambi et le DG de la DGRK, Félicien Kuluta, ont chacun, tour à tour, explicité sur les missions qui leurs sont dévolues par l’Etat dans le cadre de la mobilisation des recettes dans le trésor public.

Cédric BEYA

Les plus vus

Nord-Kivu : des ADF tendent une 2eme embuscade consécutive sur la route Beni-Kasindi ce lundi

Nord-Kivu, 04 juillet 2022- La situation sécuritaire sur la route Beni-Kasindi, en territoire de Beni au Nord-Kivu, reste préoccupante...

RDC: Le Ministère de santé déclare la fin de la 14è épidémie d’Ebola à l’Equateur

Kinshasa, 4 juillet 2022- Le ministère de la santé publique, hygiène et prévention vient de déclarer, ce lundi, la...

De retour à Kinshasa : Matata Ponyo “était parti pour des soins de santé aux USA” (Proche)

Kinshasa, 4 juillet 2022- Plus d'un mois après son départ aux USA, le président du parti Leadership et Bonne...

Foot – Échec des Léopards : “Les grands rongeurs du football congolais sont le ministère et la fédération” (Verdun Kengete)

Kinshasa, 4 Juillet 2022 - Le niveau du football congolais est dans une pente descendante depuis quelques années. Le...

Église Catholique: Le Saint Père célèbre la messe en rite zaïrois au Vatican

Kinshasa, 4 juillet 2022- C'est en rite zaïrois (congolais) que le Pape François a dit la messe du dimanche...