RDC : Validation du plan d’action prioritaire de réforme du secteur de la Justice

Kinshasa, 17 septembre 2021-  La Ministre d’Etat, ministre de la Justice et Garde des Sceaux, Rose Mutombo Kiese, a présidé jeudi 16 septembre, la réunion du Groupe thématique Justice et Droits humains pour la validation du plan d’action actualisé au mois d’octobre 2022.

A en croire une dépêche de la cellule de communication de ce ministère, ces assises ont pris en compte la vision du Président de la République et les engagements contenus dans le plan d’actions du programme du gouvernement.

L’ambassadeur de l’Union européenne en RDC, Jean-Marc Châtaigner qui a aussi pris part à cette réunion, aux côtés du président du Conseil supérieur de la Magistrature de la RDC, a soutenu que ce plan va se baser sur la politique nationale de la réforme de la Justice, et dans son premier plan d’action triennal.

De même, a-t-il, rassuré que cet exercice va permettre de vérifier ensemble les actions menées durant le premier cycle et valider le second plan prioritaire pour la période 2021-2023.

La cellule de communication a également fait savoir que le vice-ministre de la Justice a rappelé aux participants un Décret du 9 avril 2013, portant sur le Groupe thématique sectoriel, chargé d’appuyer le gouvernement dans l’élaboration, la mise en œuvre et le suivi-évaluation de la mise en œuvre des politiques publiques.

Dans ce même ordre d’idée, il a indiqué qu’en application de cet acte réglementaire, le comité mixte de justice a été créé par Arrêté du 27 avril 2009, puis remplacé par le Groupe thématique justice et droits humains par l’Arrêté ministériel du 18 avril 2012.

C’est cette dernière structure qui a convertie les recommandations ayant sanctionné les états généraux de la justice, en axe stratégique de la politique nationale de la réforme de la justice.

De son côté, la Ministre d’Etat Rose Mutombo Kiese a félicité cette équipe pour le travail réalisé.

“Je suis heureuse que cette réunion se tienne en ce jour, puisqu’à mon arrivée, c’était une préoccupation majeure pour moi. Je crois qu’il peut y avoir des choses à aménager à travers le travail abattu. C’est un travail interne avec les partenaires et le groupe thématique pour voir ce qui doit être inséré parmi les différents points retenus dans le plan d’action, ou dans nos recommandations. J’espère que la réunion d’aujourd’hui inaugure un nouvel élan au niveau de mon ministère pour que les différents points qui sont retenus dans le plan d’action, puissent commencer à être exécutés”, a dit la patronne de la Justice.

Ce faisant, elle a souhaité voir ce groupe être redynamisé avec des membres plus actifs pour réaliser un travail efficace.

Cédric BEYA

Les plus vus

Foot – Transfert : Accord conclu entre Mukoko Tonombe et le TP Mazembe

Kinshasa, 24 janvier 2022 - La formation de Young Africans de la Tanzanie et le club congolais du TP...

OCC – Reformes structurelle et stratégique : Cadres et agents en atelier de réflexion de 6 jours à Safari beach

Kinshasa, 24 Janvier 2022- Retranchés dans la périphérique Est de Kinshasa, à Safari beach, dans la commune de la...

6e sommet UE – UA : Adolphe Muzito en randonnée diplomatique

Kinshasa, 24 janvier 2022- En prévision de la tenue du 6ème sommet Union européenne- Union-Africaine, l’ex-PM et Leader de...

3 ans de Fatshi : Martin Fayulu voit déjà 2023

Kinshasa, 24 janvier 2022- Sur son compte Twitter, l'opposant Martin Fayulu Madidi a lancé un appel à la population...

Nord-Kivu : un autre militant de la “LUCHA” tué lors d’une répression policière à Beni

Beni 24 janvier 2022- Mumbere Ushindi dodo, c'est le nom du militant du mouvement citoyen Lutte pour le changement...