Kananga-Culture : “Reconstruire après la crise”, nouvel ouvrage du professeur Grégoire Ngalamulume lancé sur le marché

Kananga, 19 septembre 2021- Le Professeur Grégoire Ngalamulume Tshiebue a lancé officiellement samedi 18 Septembre sur le marché son ouvrage intitulé : “Reconstruire après la crise, regard sur le conflit Kamuina Nsapu et la dynamique de relèvement du Kasaï central post-conflit”.

La cérémonie de la sortie officielle de cette œuvre présidée par le Directeur de Cabinet du Gouverneur a.i du Kasaï central a eu pour cadre la salle polyvalente Bâtonnier Ambroise Kamukuny devant plusieurs personnalités tant scientifiques que politiques.

Préfacé par le Professeur et Premier Ministre honoraire Evariste Mabi Mulumba, ce livre de 258 pages paru aux éditions Academia en Belgique au mois de Juin 2021 est articulé en deux grandes parties avec 8 chapitres.

L’auteur démontre dans la première partie la cartographie du conflit Kamuina Nsapu s’attèllant sur le contexte, les origines, les causes, les conséquences ainsi que les acteurs principaux dudit conflit.

Dans la deuxième partie, il se consacre à la situation d’après crise avec notamment la dynamique de stabilisation, les interventions humanitaires, le cadre programmatique et stratégique du développement ainsi que quelques pistes de solutions.

Le Professeur Grégoire Ngalamulume Tshiebue propose au niveau des pistes de solutions l’approche Triple Nexus comme une approche par excellence qui préconise une coordination des interventions en mettant au premier plan les plus concernés pour autant que les interventions humanitaires ont une durée et doivent s’arrêter pour laisser la place à la résilience et l’auto-prise en charge.

Il a démontré cela par le fait que la province a connu un afflux d’acteurs humanitaires avec des fonds colossaux mais dont la gestion et la coordination risquent d’engendrer une autre crise.

Ce, avant de souligner que l’analyse démontre clairement qu’une grande partie de l’aide humanitaire comporte en même temps le germe des effets pervers.

L’auteur soutient par cet ouvrage que le conflit reste un véritable révélateur de nos sociétés car, il révèle une dynamique de fonctionnement des sociétés en capitalisant tout ce qui ce s’est passé lors dudit conflit pour enfin bâtir une nouvelle dynamique de relèvement.

Ce professeur des universités en sa qualité de chercheur dit être motivé par le manque d’une bonne documentation de ce conflit sur le plan scientifique alors que ce dernier est un épisode le plus malheureux dont la spécificité réside dans sa capacité à se ravager avec puissance et en un temps record dans cette partie du pays.

“Cette crise qu’a connu la région est moins documentée sur le plan scientifique en dehors de quelques enquêtes et reportages des médias internationaux. Est-ce nous devons continuer à lire notre histoire écrite par les étrangers ?” s’interroge-t-il tout en considérant cela comme une interpellation profonde.

En outre, le professeur Ngalamulume Tshiebue se présente comme un acteur de développement qui apporte par ce livre sa contribution à reconstruire la province après la crise mais également comme une victime dudit conflit car ayant perdu ses deux êtres chers dont son père biologique.

David Saveur MIKOBI

Les plus vus

Foot – Transfert : Accord conclu entre Mukoko Tonombe et le TP Mazembe

Kinshasa, 24 janvier 2022 - La formation de Young Africans de la Tanzanie et le club congolais du TP...

OCC – Reformes structurelle et stratégique : Cadres et agents en atelier de réflexion de 6 jours à Safari beach

Kinshasa, 24 Janvier 2022- Retranchés dans la périphérique Est de Kinshasa, à Safari beach, dans la commune de la...

6e sommet UE – UA : Adolphe Muzito en randonnée diplomatique

Kinshasa, 24 janvier 2022- En prévision de la tenue du 6ème sommet Union européenne- Union-Africaine, l’ex-PM et Leader de...

3 ans de Fatshi : Martin Fayulu voit déjà 2023

Kinshasa, 24 janvier 2022- Sur son compte Twitter, l'opposant Martin Fayulu Madidi a lancé un appel à la population...

Nord-Kivu : un autre militant de la “LUCHA” tué lors d’une répression policière à Beni

Beni 24 janvier 2022- Mumbere Ushindi dodo, c'est le nom du militant du mouvement citoyen Lutte pour le changement...