EPST – Promo Scolaire Nationale 2021: Tony Mwaba invite les participants à une évaluation sans complaisance

Kinshasa, 22 septembre 2021- Après deux ans d’interruption en raison de la pandémie de Covid-19, le ministre de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Professionnel (EPST), Tony Mwaba a présidé ce mardi, les assises spéciales de Promotion Scolaire Nationale 2021, à Kinshasa. Il a, de ce fait, invité les différents responsables de son sous-secteur à procéder à une évaluation sans complaisance.

Il faudrait signaler que cette activité qui a réunie plus au moins 350 personnalités, a démarré par le mot de circonstances du secrétaire général ai à l’EPST, Christine Nepa Nepa. Elle a rappelé que ces assises, placées sous le thème “Rigueur et excellence pour le redressement de l’enseignement”, se dérouleront pendant 3 jours, soit du 22 au 24 septembre.

Pour son mot d’ouverture, le Professeur Tony Mwaba a interpellé les participants sur la qualité des travaux déjà entrepris par le passé qui, du reste, n’ont produit aucun effet.

“Cette session de promotion scolaire n’est pas la première, elle vient s’inscrire sur la liste de nombreuses autres sessions qui se sont déjà tenues par le passé, et qui ont produit des résolutions, qui ont, en réalité, été destinées à peupler le cimetière des résolutions qui n’ont produit aucun effet dans notre sous-secteur de l’Epst. Et si les choses ne changent pas, tout ce qui se fera ici et tout ce qui se produit dans cette salle et au cour de cette session ne produira aucun autre fruit”, a avisé Tony Mwaba.

Pour cela, il a saisi cette occasion qui l’a permi de se retrouver devant tous les cadres de son sous-secteur pour insister sur le sérieux qui doit guider ces travaux, afin de parvenir au redressement effectif de son sous-secteur avec à la clef, la réussite du programme de la gratuité de l’enseignement de base en RDC.

“Que chaque province éducationnelle au travers ses acteurs et au regard des objectifs qui sont assignés dans le cadre de notre stratégie sectorielle de passer maintenant à l’étape de l’évaluation. Voir ce qui a été fait au cours de l’année scolaire qui vient de s’achever, qu’est-ce qui a été bien fait, qu’est-ce qui n’a pas été fait et pourquoi et trouver des solutions à appliquer par des recommandations que nous allons formuler de manière à ce que l’année scolaire qui va commencer puisse, comme je le souhaite, marcher sur la droite ligne. Qu’elle soit si pas parfaite, mais mieux que l’année qui venait de s’achever. Et donc, ça sera une évaluation sans complaisance, sérieuse, sans passion, sans se voiler la face et à la lumière du jour”, a souhaité Tony Mwaba.

Il faudrait indiquer que ces assises s’organisent dans le cadre de la mise en œuvre des objectifs de la stratégie sectorielle de l’éducation et de la formation 2016-2025. En 2017, pour une meilleure efficacité, ce cadre a été transformé en revue annuelle de performance.

Cédric BEYA

Les plus vus

6e sommet UE – UA : Adolphe Muzito en randonnée diplomatique

Kinshasa, 24 janvier 2022- En prévision de la tenue du 6ème sommet Union européenne- Union-Africaine, l’ex-PM et Leader de...

3 ans de Fatshi : Martin Fayulu voit déjà 2023

Kinshasa, 24 janvier 2022- Sur son compte Twitter, l'opposant Martin Fayulu Madidi a lancé un appel à la population...

Nord-Kivu : un autre militant de la “LUCHA” tué lors d’une répression policière à Beni

Beni 24 janvier 2022- Mumbere Ushindi dodo, c'est le nom du militant du mouvement citoyen Lutte pour le changement...

RDC : “L’alternance démocratique est un bébé que nous avons conçu et avec joie nous lui avons donné vie” (Olive Lembe)

Kinshasa, 24 janvier 2022 - Trois ans jour pour jour, depuis que Joseph Kabila (ancien président de la Rdc)...

Kasaï Central : Une vingtaine de détenus s’évadent au cachot de Tshimbulu

Kinshasa, 24 janvier 2022- Une vingtaine de détenus se sont évadés dimanche 23 janvier 2022 tard dans la soirée...