EPST – Retraite des enseignants : Tony Mwaba et Jean-Pierre Lihau regardent dans la même direction

Kinshasa, 24 septembre 2021- Soucieux de la réussite du processus de mise à la retraite lancé par le ministère de l’EPST, après celui d’il y a 35 ans, le patron de l’éducation nationale, Tony Mwaba a eu un entretien de fond, jeudi 23 septembre, avec le Vice-Premier ministre en charge de la Fonction Publique, Jean-Pierre Lihau, au bâtiment de l’administration publique.

La cellule de communication du ministère de l’EPST indique que les deux personnalités ont échangé sur plusieurs sujets qui concernent la gestion de leurs ministères respectifs, mais surtout sur le dossier de la mise à la retraite des enseignants et la mise en place de la caisse de la Retraite pour les enseignants.

De leurs discussions, la cellule de communication, révèle que le VPM Jean-Pierre Lihau a souligné l’importance pour son ministère de travailler en étroite collaboration avec le ministère de l’EPST.

D’après les statistiques avancées, il a fait savoir que ce secteur de l’enseignement dispose de la main d’oeuvre la plus importante de la République, avec plus de 600.000 enseignants. Ce, sans compter les administratifs.

“Il est important pour moi en tant que VPM de la Fonction Publique, de travailler en étroite collaboration avec le ministre qui gère tous les enseignants de la République. Il y a beaucoup d’autres questions qui vont entrer en ligne de mire de nos discussions. Le recrutement, la retraite, la gestion de la carrière du personnel administratif du secteur de l’enseignement et puis nos rapports avec le syndicat”, a déclaré Jean-Pierre Lihau.

En outre il a salué le travail “titanesque” qu’abat le Ministre de Mwaba pour le redressement du sous-secteur de l’EPST.

De son côté, le professeur Tony Mwaba a soutenu que cet entretien a permis de faire un état de lieux entre ces deux ministères.

“Je remercie le VPM pour cette séance de travail que nous venons d’avoir, qui était essentiellement consacrée à un état des lieux entre nos deux ministères, parce qu’au-delà de prérogatives respectives, il y a également des passerelles, des domaines de collaboration, notamment sur le personnel”, a-t-il dit

Pour le ministre, ce travail a eu aussi pour objectif de clarifier le statut des agents de la Fonction Publique affectés dans son sous-secteur, afin d’optimiser leur présence dans le cadre de la vision du redressement de l’EPST.

Cédric BEYA

Les plus vus

RDC : Félix Tshisekedi appelé à étendre la mesure de grâce au pasteur Ngoy Mulunda

Kinshasa, 24 janvier 2022- Le bureau national du conseil de l'apostolat des laïcs catholiques du congo condamne la répression...

RDC : James Bindenagel pour l’avancement du processus de certification des ressources naturelles congolaises

Kinshasa, 24 janvier 2022- La RDC est l'un des pays africains les plus riches en ressources naturelles, dont la...

RDC : Constant Mutamba annonce pour bientôt la sortie officielle de la plateforme électorale “DYPRO”

Kinshasa, 24 janvier 2022- La dynamique progressiste révolutionnaire, courant au sein du Front Commun pour le Congo (FCC) se...

Foot – Dossier Mercey Ngimbi : “Les dirigeants de Vita Club sont des tricheurs” (Direction du TP Mazembe)

Kinshasa, 23 janvier 2022 - Des sources proches du TP Mazembe viennent d'affirmer ce dimanche l'éligibilité du joueur Mercey...

Foot – 2ème Stage des Léopards : “Le TP Mazembe a le droit de s’opposer aux convocations de ses joueurs durant cette période” (Direction...

Kinshasa, 23 janvier 2022 - Contre toute attente, la direction du TP Mazembe confirme ce dimanche qu'il ne libérera...