Kongo Central : Le mouvement Makuku Matatu prône la répartition des responsabilités pour une gouvernance judicieuse

Kongo-central, 27 septembre 2021- C’était au cours d’une interview accordé à Dépêche.Cd ce dimanche que le porte-parole de cette association de réflexion a fait cette déclaration.

Selon Yan Mambina,
Il faut se souvenir qu’à travers une note de service datée du dimanche 5 septembre 2021, le Vice-Premier ministre, Ministre de l’Intérieur Daniel Aselo Okito a instruit au vice-gouverneur du Kongo-Central d’assumer l’intérim du gouverneur déchu Atou Matubuana.

Daniel Aselo dit avoir pris acte de la destitution du gouverneur du Kongo-Central, Atou Matubuana et tire les conséquences de la décision de destitution du gouverneur prise le 4 décembre 2019 par l’assemblée provinciale de cette province.

Ce porte-parole du Mouvement des intellectuels Ne Kongo Makuku Matatu poursuit en disant que Daniel Aselo s’est basé sur l’arrêt en interprétation de la Cour constitutionnelle du 20 mai 2020.

Dorénavant selon lui, le Gouverneur ad intérim de la province Justin Lwemba Makoso devra sans nul doute faire preuve de leadership modèle en dépit du passé accablant qui demeure qui plus est gravé dans nos mémoires dont l’arbre à palabres n’a pas pu résoudre.

Makuku Matatu martele a priori que le rapport d’une mission de contrôle de l’IGF effectuée du 28 mai 2021 et du 25 juin 2021 à Matadi avait révélé qu’ un montant de 11.356.296.500 francs congolais (5.678.148 dollars) destiné aux « services civils et militaires de sécurité et de justice, avait été détourné par l’ancien gouverneur Atou Matubuana Nkuluki.

Outre ce qui précède poursuit la même source, Mr Atou, affectueusement appelé NKUDI YA MBOTE par ses acolytes et complices avaient aussi détourné le Fonds spécial d’intervention dont la somme est aussi exorbitante comme l’IGF l’a démontré.

Consternés par ses faits macabres qui bernent la Province, les observateurs engagés dans la réflexion politico scientifique suggèrent au Gouverneur ai Mr Justin LUEMBA dit Kasa vubu Junior de servir la province avec patriotisme et exemplarité dans la gestion de la res publica pour éviter une éventuelle poudre d’escampette ou encore être pris pour un fugitif comme son prédécesseur pour Makuku Matatu!

Ce dernier recommande que le Gouverneur ai Mr Justin Luemba interiorise une culture politique responsable et toutes les attitudes vertueuses au bénéfice de la province et du bien-être de tous.
A une question posé au porte parole de dépêche.CD à Matadi sur le rôle des députés provinciaux du Kongo Central ,Yan Mambina,
Affirme par ailleurs que quelques députés et notables Né Kongo manoeuvrent de manière occulte et s’opposent farouchement à la configuration politico stratégique mise en exergue par Makuku Matatu.

Cette configuration n’est rien d’autre qu’une approche simpliste et fédératrice que prône *Makuku Matatu par la répartition équitable des responsabilités pour la bonne gouvernance judicieuse de la province entre Lukaya, cataractes et Bas-fleuve.

Pour les uns l’approche sembleraient conflictogène et pour les autres un principe de continuité pour le bien être de Ne Kongo.

Une analyse qui nous semble bien logique et fondée afin de préserver la paix sociale et la cohésion provinciale qui demeure jusqu’à l’heure actuelle un défi inéluctable à relever pour la quiétude et le développement harmonieux de la Province du Kongo Central soutiens la même source.

Makuku Matatu comme carrefour des analystes Né Kongo hausse le ton dans l’optique de promouvoir un leadership provincial jeune, rassembleur, compétent et fédérateur afin de canaliser la destinée de la Province car le Kongo Central vers un développement durable.

En sus, la Province ne peut pas être prise en otage par un groupe des politiciens avides qui n’a que le pouvoir pour le pouvoir précise t-il.

Enfin pour conclure le forum de réflexion Makuku Matatu estime
que le futur Gouverneur devra être du Cataractes, quelqu’un qui n’a jamais géré la province, moins encore un ancien dirigeant plongé dans des abus administratifs et financiers moins encore cité comme auteur ou coauteur dans des actions machiavéliques au niveau Provincial voire Central.

Guy Roger NYAMPALA

Les plus vus

RDC : Benoît Lwamba, président honoraire de la Cour Constitutionnelle tire sa révérence

Kinshasa, 17 janvier 2022- Le Président honoraire de la Cour Constitutionnelle Benoît Lwamba est décédé ce lundi à Paris,...

RDC-Ouganda – Problématique d’arrestation des pêcheurs sur le lac Albert : Adrien Bokele séjourne à Bunia pour trouver des pistes de solutions

Beni, 17 janvier 2022- Adrien Bokele Djema, ministre congolais de la pêche et élevage séjourne à Bunia, chef-lieu de...

Ituri : l’administrateur militaire rassure les habitants sur leur sécurité après une attaque à Irumu

Beni, 17 janvier 2022- L'administrateur du territoire d'Irumu, dans la province de l'Ituri, le Colonel Siro N'simba Jean, s'est...

RDC – 17 janvier : Sama Lukonde honore la mémoire de Patrice Emery Lumumba

Kinshasa, 17 janvier 2022- Le Premier Ministre Jean-Michel Sama Lukonde a assisté ce lundi à la messe d'actions de...

Tshopo – Lutte contre la pollution des rivières : Eve Bazaïba actionne une mission de contrôle et d’inspection

Kinshasa, 17 janvier 2022- La Vice-Premier Ministre en charge de l'Environnement et du Développement durable, Eve Bazaïba a démarré...