RDC : “La position des USA est claire, on veut des élections en 2023” (Mike Hammer)

Kinshasa, 30 septembre 2021- L’ambassadeur des États-Unis en RDC, Mike Hammer a conféré ce jeudi au siège de la Commission d’intégrité et Médiation Électorale (CIME), avec les six leaders religieux, du groupe de Dodo Kamba.

Pour ce diplomate américain, sa venue au siège de la CIME se justifie par le souci de bien s’informer sur les matières essentielles pour la démocratie et la politique congolaise.

“Je suis venu aujourd’hui pour bien m’informer à travers les six confessions religieuses qui sont ici représentées aujourd’hui”, a-t-il déclaré à la presse.

Pour Mike Hammer : “la position des Etats-Unis est bien claire. On veut qu’il y ait des élections crédibles, libres et transparentes en 2023, en accord avec la Constitution congolaise et nous sommes ici comme pays partenaire privilégié et ami de la RDC. On voudrait renforcer les efforts du gouvernement de renforcer la démocratie congolaise”.


Il a estimé de ce fait, que la réunion avec les Chefs des six Confessions religieuses a été très productive.

“J’apprécie beaucoup cette opportunité d’apprendre plus sur des questions liées à la sélection du prochain président de la CENI. On ne voudrait pas avoir le glissement, ça c’est fini. Tout le monde est d’accord qu’on doit avoir des élections bien faites en 2023”, a-t-il ajouté.

Le représentant légal de l’Église de Réveil du Congo et porte-parole du groupe des “6”, Israël Dodo Kamba, a salué le sens de considération et l’attention soutenue de l’Ambassadeur Mike Hammer.

On a aimé, c’est quelqu’un qui a un grand esprit et beaucoup d’ouverture. Nous avons aimé son approche et surtout son apologie pour la paix”, a-t-il indiqué, avant d’insister sur la responsabilité que portent les Chefs des Confessions religieuses dans ce processus électoral.

Nous sommes censés porter cette responsabilité pour aider notre pays à avoir des élections crédibles en 2023 et de ne pas basculer à un quelconque glissement. Donc, nous apprécions à sa juste valeur cette démarche (de l’Ambassadeur) et nous promettons que nous travaillerons, nous sommes déjà en train de le faire, de mieux en mieux, pour donner le meilleur de nous-mêmes afin de donner de l’espoir et de l’espérance à notre peuple et à ce pays qui a tant souffert”, poursuit-il.

Rappelons que bien avant l’Ambassadeur Américain, les six leaders religieux ont rencontré les Ambassadeurs de l’Union européenne, du Royaume de la Belgique, du Pays-Bas et l’Union africaine.

Makambo B.

Les plus vus

Kasaï central : Muntu Woma Jérôme élu président de l’Assemblée provinciale

Kananga, 17 octobre 2021- Le député provincial Muntu Woma Jérôme a été élu par ses pairs députés provinciaux, au...

Linafoot : 4 noms pour succéder à Bosco Mwehu

Kinshasa, 16 Octobre 2021 - A l'issue du dépôt des candidatures pour les élections des membres du comité de...

EPST : le conseil des ministres donne le feu vert pour la reprise des discussions gouvernement – banc syndical

Kinshasa, 16 octobre 2021- Le Ministre de l'enseignement primaire secondaire, secondaire et technique Tony Mwaba a présenté au conseil...

RDC : Guy Loando annonce la création de l’Agence Nationale de l’Aménagement du Territoire

Kinshasa, 16 octobre 2021- Le ministre d'État, ministre de l'aménagement du territoire, Guy Loando Mboyo a présenté, au cours...

RAM : Le gouvernement assure avoir capté le message de la population

Kinshasa, 16 octobre 2021- Après débat houleux sur l'interpellation de Kibassa Maliba au parlement sur la taxe RAM, le...