RDC : “La position des USA est claire, on veut des élections en 2023” (Mike Hammer)

Kinshasa, 30 septembre 2021- L’ambassadeur des États-Unis en RDC, Mike Hammer a conféré ce jeudi au siège de la Commission d’intégrité et Médiation Électorale (CIME), avec les six leaders religieux, du groupe de Dodo Kamba.

Pour ce diplomate américain, sa venue au siège de la CIME se justifie par le souci de bien s’informer sur les matières essentielles pour la démocratie et la politique congolaise.

“Je suis venu aujourd’hui pour bien m’informer à travers les six confessions religieuses qui sont ici représentées aujourd’hui”, a-t-il déclaré à la presse.

Pour Mike Hammer : “la position des Etats-Unis est bien claire. On veut qu’il y ait des élections crédibles, libres et transparentes en 2023, en accord avec la Constitution congolaise et nous sommes ici comme pays partenaire privilégié et ami de la RDC. On voudrait renforcer les efforts du gouvernement de renforcer la démocratie congolaise”.

Il a estimé de ce fait, que la réunion avec les Chefs des six Confessions religieuses a été très productive.

“J’apprécie beaucoup cette opportunité d’apprendre plus sur des questions liées à la sélection du prochain président de la CENI. On ne voudrait pas avoir le glissement, ça c’est fini. Tout le monde est d’accord qu’on doit avoir des élections bien faites en 2023”, a-t-il ajouté.

Le représentant légal de l’Église de Réveil du Congo et porte-parole du groupe des “6”, Israël Dodo Kamba, a salué le sens de considération et l’attention soutenue de l’Ambassadeur Mike Hammer.

On a aimé, c’est quelqu’un qui a un grand esprit et beaucoup d’ouverture. Nous avons aimé son approche et surtout son apologie pour la paix”, a-t-il indiqué, avant d’insister sur la responsabilité que portent les Chefs des Confessions religieuses dans ce processus électoral.

Nous sommes censés porter cette responsabilité pour aider notre pays à avoir des élections crédibles en 2023 et de ne pas basculer à un quelconque glissement. Donc, nous apprécions à sa juste valeur cette démarche (de l’Ambassadeur) et nous promettons que nous travaillerons, nous sommes déjà en train de le faire, de mieux en mieux, pour donner le meilleur de nous-mêmes afin de donner de l’espoir et de l’espérance à notre peuple et à ce pays qui a tant souffert”, poursuit-il.

Rappelons que bien avant l’Ambassadeur Américain, les six leaders religieux ont rencontré les Ambassadeurs de l’Union européenne, du Royaume de la Belgique, du Pays-Bas et l’Union africaine.

Makambo B.

Les plus vus

Kasaï : Réhabilitation d’un bâtiment administratif de l’EPST détruit lors du phénomène Kamuena Nsapu à Tshikapa

Tshikapa, 11 août 2022- Le gouverneur Dieudonné Pieme Tutokot a inauguré, mercredi 10 août, un bâtiment administratif abritant les...

M23 au Nord-Kivu: la société civile de Rutshuru envisage une marche jusqu’à Goma pour interpeller le gouvernement

Goma, 11 août 2022- La société civile forces vives du territoire de Rutshuru, au Nord-Kivu, projette d'organiser une marche...

RDC:  “OCC LOKOLE”, nouvelle application d’alerte de l’Office de contrôle bientôt en marche

Kinshasa, 10 août 2022- Le Directeur Général de l’OCC, Gaby Lubiba ainsi que le recteur de l’Ifasic, Jean Kambayi...

Nord-Kivu: Un député provincial déplore les conditions carcérales dans plusieurs villages à Walikale

Gola, 10 août 2022- Le député provincial, Prince Kihangi déplore les conditions carcérales dans la prison centrale, cachots ainsi...

Sondage GEC : Tshisekedi en tête des intentions de vote avec 30% devant Fayulu 17% et Katumbi 15%

Kinshasa, 10 août 2022- Selon le sondage réalisé entre avril et mai 2022 par le Groupe d’étude sur le...