RAM : Kibassa Maliba ne pourra pas se présenter devant les élus ce vendredi

Kinshasa, 30 septembre 2021- Porte-parole a.i du gouvernement de la République, le ministre des PT-NTIC, Augustin Kibassa Maliba se présentera à l’Assemblée nationale le lundi 04 octobre, pour répondre aux préoccupations des élus nationaux soulevées lors de son passage mercredi concernant le RAM.

Ce, suite à la réunion du conseil des ministres qui se tient chaque vendredi, rapporte sa cellule de communication.

“Augustin Kibassa Maliba est actuellement porte-parole a.i du gouvernement suite à l’absence du ministre des médias en mission”, dit notre source.

Rappelons que le Ministre Kibassa avait comparu, mercredi, devant la représentation nationale suite à une question orale avec débat du député Claude Misato.

Ceci concernait le Registre d’Appareils Mobiles (RAM), dont la gestion des recettes échappent, selon les élus, au trésor public.

Makambo B.

Les plus vus

Foot – Préparation Barrages Mondial 2022 : Le groupe des joueurs bloqués à Istanbul en route pour le Bahreïn

Kinshasa, 26 janvier 2022 - Une source proche de la Fédération Congolaise de Football Association (Fecofa) vient de révéler...

Dossier RAM : le greffier signataire de la sommation contre les sociétés des télécommunications transféré à Makala (Hervé Diakese)

Kinshasa, 26 janvier 2022- Jules Ngoyi, greffier au Tribunal du commerce de Kinshasa/Gombe a été transféré ce mercredi à...

Grève sèche à l’ESU : le gouvernement lance les négociations pour tenter de désamorcer la bombe

Kinshasa, 26 janvier 2022- Il s'est ouvert ce mercredi, au cabinet du Vice-Premier ministre de la Fonction publique, les...

Foot – Préparation Barrages Mondial 2022 : Théo Bongonda rejoint le groupe, quelques joueurs bloqués à Istanbul

Kinshasa, 26 janvier 2022 - L'international congolais, Théo Bongonda vient de rejoindre l’équipe nationale de la RDC, en stage...

ESU : la grève des professeurs prolongée de 21 jours

Kinshasa, 26 janvier 2022- Le réseau des professeurs d'universités et institutions supérieurs du Congo (RAPUCO) a, dans une déclaration...