CENI – Réunion confessions religieuses : Rien de nouveau, les deux parties se séparent sans compromis

Kinshasa, 02 octobre 2021- Les chefs des confessions religieuses sortent d’une réunion au Centre Interdiocesain, dans le cadre de la poursuite des discussions sur la désignation du futur président de la CENI.

A en croire l’abbé Donatien Nshole, tout y est dans la case de départ ; pas des compromis.

On est encore à la case de départ, il faut garder patience. Jusqu’à présent, pas de compromis, l’avenir nous dira quoi. Longtemps, vous l’avez observé, mais la position est celle-là. Dieu seul sait, on a encore lundi, l’esprit nous dira quoi le weekend”, a-t-il dit au sortir des discussions de plus de trois heures.

De son côté, le Révérend Dodo Kamba a indiqué qu’une correspondance sera adressée au président de l’Assemblée nationale.

“Nous allons adressé une correspondance au président de l’Assemblée nationale, lui répondant par rapport au travail que nous avons fait. Comme nous l’avons dit, nous réitérons la confiance au travail que nous avons abattu, que nous estimons être cohérent, et comme nous avons su le dire, on a été tenter convaincre nos confrères pour pouvoir nous rejoindre et revenir à la raison, pour pouvoir nous suivre dans cette ligne, parce que le temps cours et nous ne voulons pas porter la responsabilité d’un quelconque glissement, ça n’a pas été facile”, a dit le porte-parole du groupe de six confessions religieuses qui portent la candidature de Denis Kadima.

Et de poursuivre : “Nous respectons les avis de chacun de nous, et surtout des avis qui viennent des églises soeurs, la CENCO et l’ECC. Les 72 heures nous ont été données, et nous avons fait le travail. Le reste vous le saurez lorsque l’Assemblée nationale recevra la correspondance”

Pour ce qui est du contenu de ladite correspondance, Israël Dodo Kamba a signifié que : “nous dirons à l’Assemblée nationale ce que nous avons fait comme travail, et ce que nous pensons par rapport à la CENI et ce qui est un travail collectif”.

Au finish, il a fait savoir qu’avec la CENCO et l’ECC, il y a divergences des pensées, mais pas une contraction, car c’est « le meilleur qui doit diriger, et nous l’avons trouvé ensemble ».

Makambo B.

Les plus vus

UNIKIN: Les cadres scientifiques décrètent une grève sèche pour “contraindre” le gouvernement à honorer ses engagements

Kinshasa, 8 août 2022- L'association des cadres scientifiques de l'Université de Kinshasa, réunissant les chefs de travaux et assistants...

Présentation du nouvel évêque de Kisantu : Fridolin Ambongo rappelle à Rose Mutombo une dette laissée par Sele Yalaghuli

Kinshasa, 08 août 2022- Mgr Jean Crispin Kimbeni ki Kanda a été présenté à sa communauté diocésaine par le...

Assemblée nationale : “Je ne saurais accompagner le Bureau dans une forfaiture qui s’apparente à une messe noire”, (Kabund)

Kinshasa, 8 août 2022- Le député national, Jean Marc Kabund boude de nouveau de se présenter au bureau de...

Foot – Léopards de la RDC : Desabre moins coûteux que Cuper

Kinshasa, 8 Août 2022 - Le nouveau patron du staff technique des Léopards de la RDC A, le français...

Foot – Interclubs CAF : Deux clubs congolais exemptés au premier tour

Kinshasa, 8 Août 2022 - A la veille du tirage au sort des compétitions interclubs CAF (La Ligue des...