CENI : “Nous ne pouvons pas endosser la responsabilité lorsqu’il y a une haine ethnique” (Dodo Kamba)

Kinshasa, 04 octobre 2021- Les leaders de six confessions religieuses étaient ce lundi, devant la presse locale au siège de la Commission d’intégrité et Médiation Électorale (CIME), en vue de rendre compte du déroulement des travaux tenus au centre Interdiocesain sur la désignation de leurs délégués à la Centrale électorale.

A en croire Dodo Kamba, porte-parole du groupe de six (6), l’Assemblée nationale doit entériner le PV désignant Denis Kadima à la présidence de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI).

Nous sommes convaincus que notre choix a été judicieux, objectif et conséquent. Ce qui revient à dire que pour nous, nous estimons qu’au niveau de l’Assemblée nationale qu’il ait entérinement du PV que nous avons apporté depuis le 18 août”, a-t-il lancé, avant de révéler que Denis Kadima a été désigné par toutes les 8 confessions religieuses.

Et de poursuivre : “le candidat que nous avons choisi à la tête de la CENI n’a pas été trouvé pas 6 confessions religieuses, non. Le candidat a été choisi par 8 confessions religieuses unanimement, reconnaissant ses capacités et son savoir-faire et nous l’avons trouvé. Mais pour des raisons inédites, quelques-uns ont estimé qu’il fallait jeter de l’opprobre sur celui-là injustement”.

C’est ainsi que, d’après le représentant légal de l’ERC, les pasteurs ne peuvent pas endosser une responsabilité, surtout lorsqu’il y a “haine personnelle et ethnique”.

“Nous disons qu’en tant que pasteurs, nous ne pouvons pas endosser la responsabilité lorsqu’il y a une haine personnelle, une haine ethnique qui ne dit pas son nom. Nous sommes là pour enseigner à la population l’amour et le respect pour tout le monde”, renchérit Israël Dodo Kamba.

“L’absence de Marcel Utembi, président de la plateforme, de son adjoint André Bokundoa” constitue pour Dodo Kamba, des légèretés constatées au cours de la plénière de samedi dernier au siège de la CENCO.

Ce, en ajoutant le fait que certains leaders religieux étaient en insécurité au Centre Interdiocesain, après la manifestation d’un groupe des chrétiens musulmans.

Makambo B.

Les plus vus

Urgent : Kabund passe de détention provisoire à Makala à résidence surveillée

Kinshasa, 12 août 2022- L'ancien président a.i de l'UDPS, Jean Marc Kabund vient d'être assigné à résidence surveillée ce...

Butembo-Une manifestation des jeunes vire au drame: 5 morts et 3 jeeps brûlées (Bilan provisoire)

Beni, 12 août 2022- Une manifestation de colère contre l'évasion de plus de 800 prisonniers de la Prison centrale...

Tanganyika: Des militaires sensibilisés à la lutte contre les violences sexuelles

Kalemi, 12 août 2022- Différentes classes des militaires sont sensibilisés à Kalemie sur la lutte contre les violences sexuelles...

Nord-Kivu-Evasion à la Prison de Butembo : Un leader terroriste ADF capturé à Beni

Nord-Kivu, 12 août 2022- Les forces armées de la République Démocratique du Congo FARDC annoncent l l'arrestation Kakule Nzole...

Kinshasa-Inauguration du siège social du FONAT : Sama Lukonde encourage Guy Loando

Kinshasa, 12 août 2022- Le Premier Ministre Sama Lukonde a honoré ce jeudi, son ministre de l'aménagement du territoire...