RDC: Pour Antonio Guterres, certains politiciens interprètent les accusations portées sur Matata Ponyo comme moyen de l’écarter de la course électorale

Kinshasa, 8 octobre 2021- Le secrétaire général de l’Organisation des Nations Unies (ONU), Antonio Guteres s’est exprimé sur la situation que prévaut en RDC, en rapport avec les ennuis judiciaires contre l’ancien premier ministre Augustin Matata Ponyo.

Dans son rapport couvrant la période allant du 19 juin au 17 septembre 2021, il a indiqué que les accusations portées sur l’ancien premier Ministre congolais, au sujet de détournement des fonds publics, sont interprétées par certains acteurs politiques, comme un moyen d’écarter un candidat à la prochaine présidentielle.

Pour cela, des proches du sénateur Matata Ponyo estiment que les Nations-Unies ont exprimé un détail qui, déjà, est compris par la population congolaise.

“Les Nations Unies à travers la Monusco sont bien placées pour faire la part des choses et voir ce que le petit peuple est déjà en mesure de comprendre. Le pouvoir met en place toute sa toile pour gagner à l’élection de 2023. Il faut absolument anéantir les têtes qui gênent ou qui peuvent faire l’ombre au chef de l’Etat. Matata Ponyo est l’un de ceux qui possèdent le bilan présentable à la population”, déclarent ses proches.

A titre illustratif, ces proches citent un certain nombre des réalisations laissées par celui qui a conduit l’appareil gouvernemental durant 4 ans.

“L’ancien premier Ministre (2012-2016) a laissé des œuvres qui parlent de lui : Transco, Hôtel du gouvernement, Congo Airways, la bancarisation de la paie des fonctionnaires de l’État, et plusieurs autres réalisations qui ont permis au pays d’avoir sa forme actuelle. Sénateur indépendant, Matata n’a pas voulu adhérer à l’union sacrée pour des raisons qui lui sont personnelles. Il a préféré mener sa carrière politique autrement”, ajoutent-ils.

Pour eux, Matata Ponyo figure encore sur la petite liste de ceux qui sont encore crédibles au pays, mais aussi le pouvoir en place, disent-ils, sait qu’il faut compter avec l’homme à la cravate rouge.

Pour cela, ils assurent que bien que la justice commandée multiplie des stratagèmes et astuces, en vue de le discréditer aux yeux de la population, Matata Ponyo reste prêt à prouver son innocence.

Rien n’a marché jusqu’ici. Matata reste droit dans ses bottes, prêt à corriger toutes les allégations mensongères portées contre lui sur plusieurs dossiers dont le fameux Bukanga lonzo”.

Si ailleurs, l’élite est protégée et valorisée, la RDC, à l’instar d’autres pays africains, commet l’éternel pêché d’abattre ses “meilleurs fils et filles” capables de la relever de sa misère, regrettent-il.

Cédric BEYA

Les plus vus

Trans-Academia : Ayant écouté la base, Fatshi remet des bus sans son “effigie” aux étudiants

Kinshasa, 18 janvier 2022- Dans le cadre du Projet “Trans-Academia”, qui vise à faciliter la mobilité des étudiants de...

RDC : Kabund, il est “mardi”, le grand jour

Kinshasa, 18 janvier 2022- Comme promis depuis vendredi dernier, Jean-Marc Kabund compte déposer officiellement sa démission au bureau de...

Goma : un jeune étudiant tué au lendemain de la soutenance de son mémoire

Kinshasa, 18 janvier 2022 : Des bandits armés non encore identifiés ont encore fait incursion dans la nuit de...

RDC : Benoît Lwamba, président honoraire de la Cour Constitutionnelle tire sa révérence

Kinshasa, 17 janvier 2022- Le Président honoraire de la Cour Constitutionnelle Benoît Lwamba est décédé ce lundi à Paris,...

RDC-Ouganda – Problématique d’arrestation des pêcheurs sur le lac Albert : Adrien Bokele séjourne à Bunia pour trouver de solutions

Beni, 17 janvier 2022- Adrien Bokele Djema, ministre congolais de la pêche et élevage séjourne à Bunia, chef-lieu de...