OCC : Un vent nouveau souffle grâce à Gaby Lubiba

Kinshasa, 11 octobre 2021- C’est un nouveau vent souffle qui souffle au sein de l’Office congolais de Contrôle (OCC), depuis la nomination de Gaby Lubiba aux commandes de cet établissement public de l’Etat.

L’OCC qui faisait face à une gestion peu orthodoxe découverte par les inspecteurs des finances à travers leur mission d’enquête, retrouve désormais le classique grâce au leadership qu’impose le Directeur général a.i Gaby Lubiba.

Ce résultat aussi impressionnant résulte notamment du choix judicieux effectué par le ministre du commerce extérieur Jean-Lucien Bussa, sur instruction du président de la République, en rapport avec les observations définitives de l’inspection générale des finances.

L’OCC qui, jadis, logé dans la même enseigne que les établissements classés en ordre de faillite, renait ainsi de ses cendres grâce à la bravoure de ce technicien, ancien chef du département laboratoire.

La disette des agents de l’OCC fait partie désormais du passé. Ces derniers respirent un air frais suite à l’interruption de paiement de salaire en dents de scies, qui les permet donc d’assurer leurs charges familiales.

Les agents et cadres de l’OCC, considèrent le nouveau comité, comme un groupe des compatriotes conscients de la charge qui leur a été confié par le chef de l’Etat, pour accomplir sa vision et le programme du gouvernement Sama Lukonde.

Créé en 1974, cet organisme d’évaluation et de conformité qualité-quantité-prix , habitué à des remous sociaux, tourne la page de mauvais souvenirs.

Le comité dirigé par le trio Lubiba-Lobo et Osango, applique la philosophie du “Peuple d’abord”, sans atermoiements. Les cadres et agents de l’OCC sur l’ensemble du territoire national, touchent leurs salaires le 25 de chaque mois, à la grande satisfaction de leurs foyers. Cette avancée non négligeable, met fin à plusieurs années de non respect des engagements de l’employeur, envers ses employés.

La RDC doit compter sur les prestations de l’OCC

L’OCC qui est l’œil du gouvernement dans le secteur du Commerce extérieur, est en marche pour relever les grands défis par sa nouvelle façon de travailler. La RDC qui est partie prenante de la Zone de Libre-échange Continentale Africaine, la Zlecaf en sigle, doit compter sur les prestations de l’OCC pour barrer la route aux opérateurs économiques véreux. Et normer les produits locaux susceptibles d’être commercialisés sur le plan national, Continental et international.

Cédric BEYA

Les plus vus

Kasaï : Réhabilitation d’un bâtiment administratif de l’EPST détruit lors du phénomène Kamuena Nsapu à Tshikapa

Tshikapa, 11 août 2022- Le gouverneur Dieudonné Pieme Tutokot a inauguré, mercredi 10 août, un bâtiment administratif abritant les...

M23 au Nord-Kivu: la société civile de Rutshuru envisage une marche jusqu’à Goma pour interpeller le gouvernement

Goma, 11 août 2022- La société civile forces vives du territoire de Rutshuru, au Nord-Kivu, projette d'organiser une marche...

RDC:  “OCC LOKOLE”, nouvelle application d’alerte de l’Office de contrôle bientôt en marche

Kinshasa, 10 août 2022- Le Directeur Général de l’OCC, Gaby Lubiba ainsi que le recteur de l’Ifasic, Jean Kambayi...

Nord-Kivu: Un député provincial déplore les conditions carcérales dans plusieurs villages à Walikale

Gola, 10 août 2022- Le député provincial, Prince Kihangi déplore les conditions carcérales dans la prison centrale, cachots ainsi...

Sondage GEC : Tshisekedi en tête des intentions de vote avec 30% devant Fayulu 17% et Katumbi 15%

Kinshasa, 10 août 2022- Selon le sondage réalisé entre avril et mai 2022 par le Groupe d’étude sur le...