OCC : Un vent nouveau souffle grâce à Gaby Lubiba

Kinshasa, 11 octobre 2021- C’est un nouveau vent souffle qui souffle au sein de l’Office congolais de Contrôle (OCC), depuis la nomination de Gaby Lubiba aux commandes de cet établissement public de l’Etat.

L’OCC qui faisait face à une gestion peu orthodoxe découverte par les inspecteurs des finances à travers leur mission d’enquête, retrouve désormais le classique grâce au leadership qu’impose le Directeur général a.i Gaby Lubiba.

Ce résultat aussi impressionnant résulte notamment du choix judicieux effectué par le ministre du commerce extérieur Jean-Lucien Bussa, sur instruction du président de la République, en rapport avec les observations définitives de l’inspection générale des finances.

L’OCC qui, jadis, logé dans la même enseigne que les établissements classés en ordre de faillite, renait ainsi de ses cendres grâce à la bravoure de ce technicien, ancien chef du département laboratoire.

La disette des agents de l’OCC fait partie désormais du passé. Ces derniers respirent un air frais suite à l’interruption de paiement de salaire en dents de scies, qui les permet donc d’assurer leurs charges familiales.

Les agents et cadres de l’OCC, considèrent le nouveau comité, comme un groupe des compatriotes conscients de la charge qui leur a été confié par le chef de l’Etat, pour accomplir sa vision et le programme du gouvernement Sama Lukonde.

Créé en 1974, cet organisme d’évaluation et de conformité qualité-quantité-prix , habitué à des remous sociaux, tourne la page de mauvais souvenirs.

Le comité dirigé par le trio Lubiba-Lobo et Osango, applique la philosophie du “Peuple d’abord”, sans atermoiements. Les cadres et agents de l’OCC sur l’ensemble du territoire national, touchent leurs salaires le 25 de chaque mois, à la grande satisfaction de leurs foyers. Cette avancée non négligeable, met fin à plusieurs années de non respect des engagements de l’employeur, envers ses employés.

La RDC doit compter sur les prestations de l’OCC

L’OCC qui est l’œil du gouvernement dans le secteur du Commerce extérieur, est en marche pour relever les grands défis par sa nouvelle façon de travailler. La RDC qui est partie prenante de la Zone de Libre-échange Continentale Africaine, la Zlecaf en sigle, doit compter sur les prestations de l’OCC pour barrer la route aux opérateurs économiques véreux. Et normer les produits locaux susceptibles d’être commercialisés sur le plan national, Continental et international.

Cédric BEYA

Les plus vus

Foot – Préparation Barrages Mondial 2022 : Le groupe des joueurs bloqués à Istanbul en route pour le Bahreïn

Kinshasa, 26 janvier 2022 - Une source proche de la Fédération Congolaise de Football Association (Fecofa) vient de révéler...

Dossier RAM : le greffier signataire de la sommation contre les sociétés des télécommunications transféré à Makala (Hervé Diakese)

Kinshasa, 26 janvier 2022- Jules Ngoyi, greffier au Tribunal du commerce de Kinshasa/Gombe a été transféré ce mercredi à...

Grève sèche à l’ESU : le gouvernement lance les négociations pour tenter de désamorcer la bombe

Kinshasa, 26 janvier 2022- Il s'est ouvert ce mercredi, au cabinet du Vice-Premier ministre de la Fonction publique, les...

Foot – Préparation Barrages Mondial 2022 : Théo Bongonda rejoint le groupe, quelques joueurs bloqués à Istanbul

Kinshasa, 26 janvier 2022 - L'international congolais, Théo Bongonda vient de rejoindre l’équipe nationale de la RDC, en stage...

ESU : la grève des professeurs prolongée de 21 jours

Kinshasa, 26 janvier 2022- Le réseau des professeurs d'universités et institutions supérieurs du Congo (RAPUCO) a, dans une déclaration...