Marche du 13 novembre: Des militants de Lamuka dispersés sous les coups des projectiles à Kananga

Kananga, 14 novembre 2021- Les militants de la plateforme Lamuka qui ont tenté de marcher samedi 13 novembre, dans la ville de Kananga, chef-lieu de la province du Kasaï central ont été dispersés sous les coups des projectiles.

Partis du rond point notre Dame sous les encadrements des éléments de la police nationale congolaise (PNC), les partisans de la plateforme cher à Martin Fayulu n’ont pas pu atteindre leur lieu de chute à savoir le terrain Saint Luc.

Les manifestants ont fait face à une répression violente de la part des personnes identifiées comme des partisans de l’UDPS mais aussi des motocyclistes sur l’avenue Lulua à sa jonction avec celle de Muhona dans la ville de Kananga.

Élie Mputu Kayeke Président du parti politique Engagement pour la citoyenneté et développement (ECidé) dresse le bilan de quatre personnes blessées dont trois militants et un policier mais aussi d’autres biens du parti ravis.

“Les miliciens de l’UDPS instrumentalisés par leurs pères, ils nous ont ravi beaucoup de biens du parti entre autres les téléphones, tous les drapeaux de notre cher parti ECidé, tous les calicots, trois personnes blessées et un policier policier blessé”,  déclaré Élie Mputu Kayeke Président fédéral de l’Ecidé au Kasaï central.

Et de poursuivre : “Allez-y comprendre, est-ce que nous sommes dans une démocratie dont avait parlé Docteur Étienne Tshisekedi wa Mulumba? Nous continuons avec notre lutte et il n’existe pas l’autorité de l’État à Kananga surtout que tous les actes posés par les miliciens de l’UDPS sous l’oeil impuissant des éléments de la police qui ont pris aussi le risque de nous protéger, mais chose grave, aucun milicien n’a été arrêté. Nous avons milité pour la bonne démocratie dans ce pays mais maintenant ça devient plus pire que hier”, a déploré le président Fédéral de l’Ecidé.

La marche organisée par la plateforme Lamuka avait entre autres pour objectif d’exiger la dépolitisation de la commission électorale nationale indépendante (CENI), demander la suppression de la taxe RAM et dire non au glissement et à la fraude électorale.

David Saveur MIKOBI

Les plus vus

Bunia-Bouclage des motos sans plaques: l’opération suspendue après accrochages entre conducteurs et policiers

Beni, 20 Janvier 2022- Une réunion a été convoqué la journée du mercredi 19 janvier, à Bunia, chef-lieu de...

Élection du Vice gouverneur de Kinshasa: La “Dynamique Lobi ya Congo” apporte son soutien à la candidature de Rabby Nkulambe

Kinshasa, 20 Janvier 2022- La “Dynamique Lobi ya Congo” (DLC) confirme sa présence au meeting de Rabby Nkulambe, candidat...

Afrique: Félix Tshisekedi succède à Sassou Nguesso à la présidence de la CEEAC

Kinshasa, 20 Janvier 2022- Le Président de la République Félix Tshisekedi a été désigné mercredi 19 janvier, par ses...

Kinshasa : la jeunesse infirmière dévoile son planning d’activités 2022

Kinshasa, 20 Janvier 2022- La jeunesse de l'Union nationale des infirmiers et infirmières du Congo a organisé, mercredi  20...

Projet de développement à la base de 145 territoires: Première réunion du comité de pilotage autour de Sama Lukonde

Kinshasa, 20 Janvier 2022- Le comité de pilotage stratégique du projet de développement à la base de 145 territoires...