RDC – Réduction salaire députés et ministres : Kabund propose, Munubo s’oppose 

Kinshasa, 16 novembre 2021- Lors de sa prise de parole au cours de la plénière sur l’examen du projet de budget 2022 tenue lundi 15 novembre à l’Assemblée nationale, le premier vice-président de cette chambre, Jean-Marc Kabund a appelé les députés nationaux et les membres du gouvernement de faire des sacrifices au profit de la population de la RD Congo, notamment en ce qui concerne la réduction de leurs rémunérations.

“Nous demandons à notre peuple de faire des sacrifices alors que nous-mêmes dirigeants, nous ne faisons pas ce sacrifice. Autant nous demandons au peuple de faire des sacrifices, nous devons prêcher par l’exemple”, a-t-il dit d’entrée, tout en mettant un accent particulier sur la nécessité de réduire drastiquement le train de vie des institutions.

“Nous devons accepter qu’aujourd’hui, ce qu’un ministre touchait hier soit divisé par deux. Nous devons accepter que ce qu’un député touché hier soit divisé par deux. Ce n’est pas du populisme, je suis sérieux et je sais de quoi je parle”, a lancé l’élue de Mont-Amba à Kinshasa.

Jean-Marc Kabund a en outre ses collègues du Nord-Kivu et de l’Ituri à saisir cette occasion pour doubler, voire tripler le budget alloué à la Défense.

“Ici, je voudrais bien m’adresser aux collègues de l’Est, vous qui souffrez avec nous bien entendu. Vous qui venez régulièrement ici, arborant des pancartes, voulant sécher les plénières, que l’occasion nous est donnée maintenant de corriger ce budget (…) de manière à doubler voire même tripler le budget de l’armée”, a-t-il conclu.

De son côté, le député national Juvenal Munubo Mubi a rejeté en bloc la proposition du premier vice-président de la chambre basse du Parlement.

“Ce représentant du peuple ne croit pas que la solution pour améliorer les conditions de vie et de travail des militaires, soit la réduction des salaires des députés nationaux qui, souvent, agissent comme des assistants sociaux. Plutôt, la solution pour améliorer le sort du soldat congolais réside dans l’accroissement du budget de la défense par la lutte contre le coulage des recettes de l’État et la réduction des budgets de fonctionnement des cabinets politiques”, a-t-il dit.

Et d’ajouter : “Au lieu de dédouaner le Gouvernement de ses responsabilités devant le peuple en surfant sur un certain populisme, nous devons le pousser à réaliser le bien-être collectif en créant davantage des richesses et en les affectant aux secteurs porteurs du développement”, a conclu Juvenal Munubo.

Rappelons que le premier ministre Sama Lukonde revient ce mercredi au Palais du Peuple, pour répondre aux nombreuses préoccupations des élus nationaux en ce qui concerne le budget pour l’exercice 2022.

Makambo B.

Les plus vus

6e sommet UE – UA : Adolphe Muzito en randonnée diplomatique

Kinshasa, 24 janvier 2022- En prévision de la tenue du 6ème sommet Union européenne- Union-Africaine, l’ex-PM et Leader de...

3 ans de Fatshi : Martin Fayulu voit déjà 2023

Kinshasa, 24 janvier 2022- Sur son compte Twitter, l'opposant Martin Fayulu Madidi a lancé un appel à la population...

Nord-Kivu : un autre militant de la “LUCHA” tué lors d’une répression policière à Beni

Beni 24 janvier 2022- Mumbere Ushindi dodo, c'est le nom du militant du mouvement citoyen Lutte pour le changement...

RDC : “L’alternance démocratique est un bébé que nous avons conçu et avec joie nous lui avons donné vie” (Olive Lembe)

Kinshasa, 24 janvier 2022 - Trois ans jour pour jour, depuis que Joseph Kabila (ancien président de la Rdc)...

Kasaï Central : Une vingtaine de détenus s’évadent au cachot de Tshimbulu

Kinshasa, 24 janvier 2022- Une vingtaine de détenus se sont évadés dimanche 23 janvier 2022 tard dans la soirée...