Recrutement et utilisation d’enfants comme soldats : Institut Dallaire, FARDC et Femmes congolaises s’accordent pour des actions communes

Kinshasa, 19 novembre 2021- Une conférence de haut-niveau s’est tenue, jeudi 18 novembre 2021 à Kinshasa, en vue de réfléchir sur le rôle des femmes dans la prévention du recrutement et utilisations d’enfants comme soldats.

Organisée par l’Institut Dallaire pour les Enfants, la Paix et la Sécurité, en collaboration avec le Service d’Education Civique, Patriotique et d’actions sociales des FARDC (SECAS), cette conférence a réuni des décideurs politiques, des femmes leaders de la Société civile, des représentants des organisations des femmes et des jeunes, des hauts officiers des FARDC, ainsi que plusieurs ambassadeurs accrédités en RDC, dont ceux du Canada, d’Allemagne, du Norvège, de la Belgique et de la Suède.

L’objectif étant de réfléchir sur cette question cruciale, mais également tisser des liens pour établir des bases de collaboration dans le but de prévenir le recrutement et l’utilisation d’enfants dans les conflits armés.

“Nous sommes convaincus que la participation des femmes est très importante dans la prévention du recrutement et d’utilisation d’enfants comme soldats. Pour ce faire, la priorité des femmes doit être placée au cœur des décisions pour la paix et la sécurité à tous les niveaux. Pour atteindre cet objectif, nous pensons et nous disons ici qu’il faut prendre en compte les obstacles socioculturels et politiques ainsi que les risques de protection qui peuvent entraver la pleine participation des femmes à l’établissement et au maintien de la paix, et cela cadre aussi avec la Résolution 1325”, a fait savoir Arsène Mukendi, officier de liaison de l’Institut Dallaire pour les Enfants, la Paix et la Sécurité.

De son côté, l’ambassadeur du Canada en RDC, Benoît-Pierre Lamaré a indiqué que : “cet événement prend tout son sens cette semaine, car nous célébrons le quatrième anniversaire des principes de Vancouver, dont le Canada fut l’instigateur lors de la réunion des ministres de la défense sur le maintien de la paix des Nations Unies à Vancouver en 2017… Aujourd’hui c’est le 11ème principe de Vancouver qui sera porté à notre attention ; celui qui reconnait la contribution essentiel des femmes et leur rôles cruciaux et spéciaux qu’elles jouent aux côtés des hommes pour prévenir le recrutement et l’utilisation des enfants comme soldats”.

Au nom du Ministre de la Défense Nationale et Anciens combattants, le numéro un du SECAS a vanté les démarches entreprises par la RDC, après la ratification de 2017, et qui ont permis que les FARDC n’aient plus dans le rang de ses troupes, des enfants.

“Ceci a eu comme effet direct, la suppression de la RDC des listes noires des pays recruteurs et utilisateurs des enfants comme soldats… Les FARDC comme actrices du secteur de sécurité s’en trouvent très préoccupées, car confrontées souvent à ces crimes et abus dans les zones aux conflits, dont les enlèvements, les tortures et autres sévisses de tout genre. La RDC a par contre mis quant à ce, la justice militaire qui ne donne aucun cadeau aux militaires réfracteurs”, a-t-il indiqué, tout en se félicitant de la présence des femmes militaires dans leurs effectifs, qui facilitent aussi la démobilisation des enfants soldats.

Après les travaux en groupes, plusieurs recommandations ont été formulées par les participants, dont : “identifier et documenter les associations féminines sur toute l’étendue de la RDC ; faire la cartographie des associations des femmes et des différents groupes armés ; renforcer les capacités des membres des organisations féminines ; accompagner ces structures ; sensibiliser les communautés ; mener les plaidoyers auprès des autorités politico- administrative, renouer les relations de confiance entre les militaires et les civils enfin que les FARDC, à travers le SECAS, accompagnent les organisations féminines dans leur différentes sensibilisation”.

Makambo B.

Les plus vus

CEEAC : Sabrina Bakongola salue l’investiture de Félix Tshisekedi

Kinshasa, 20 janvier 2022- La Secrétaire nationale adjointe de la Ligue des femmes de l'Union pour la démocratie et...

Bunia-Bouclage des motos sans plaques: l’opération suspendue après accrochages entre conducteurs et policiers

Beni, 20 Janvier 2022- Une réunion a été convoqué la journée du mercredi 19 janvier, à Bunia, chef-lieu de...

Élection du Vice gouverneur de Kinshasa: La “Dynamique Lobi ya Congo” apporte son soutien à la candidature de Rabby Nkulambe

Kinshasa, 20 Janvier 2022- La “Dynamique Lobi ya Congo” (DLC) confirme sa présence au meeting de Rabby Nkulambe, candidat...

Afrique: Félix Tshisekedi succède à Sassou Nguesso à la présidence de la CEEAC

Kinshasa, 20 Janvier 2022- Le Président de la République Félix Tshisekedi a été désigné mercredi 19 janvier, par ses...

Kinshasa : la jeunesse infirmière dévoile son planning d’activités 2022

Kinshasa, 20 Janvier 2022- La jeunesse de l'Union nationale des infirmiers et infirmières du Congo a organisé, mercredi  20...