Santé: Apparition d’une maladie nommée “Monkey Pox” dans la province de Maniema

Kinshasa, 20 Novembre 2021 – Le Ministère de la Santé Publique, Hygiène et Prévention a fait savoir, au cours de la réunion de conseil des ministres, tenue vendredi 19 Novembre, l’apparition d’une maladie inconnue appelée Monkey Pox dans la province de Maniema, plus particulièrement dans la zone de santé de Tunda.

Selon la Cellule de surveillance épidémiologique du Ministère de la Santé qui a fait état de cette maladie, cette dernière maladie inconnue, se manifeste par des fortes fièvres et éruption cutanée.

Les chiffres enregistrés jusqu’à ce jour font état de 69 cas et 12 décès avec une létalité de 17%. L’aire de Santé la plus touchée est Utshu avec 29 cas et 5 décès suivi de l’aire de santé de Dikululu avec 15 cas et 4 décès.

Pour assurer la protection de la population dans cette contrée du pays, le Gouvernement a organisé la prise en charge des cas, l’approvisionnement en
médicaments ainsi que la sensibilisation des populations locales sur les définitions des cas et sur les mesures à prendre.

Toujours dans la même occasion, le Ministre de la Santé a tenu à informer aussi au conseil de la situation globale de la pandémie Covid-19 dans le pays qui est en train de connaître une régression.

Ce constat a été approuvé par cette analyse faite des divers paramètres et indicateurs de suivi de la mise en œuvre des interventions de la riposte de la manière suivante:

– Une réduction continuelle et permanente du nombre de nouveaux cas qui se confirme tant au niveau national que pour les cas importés ;

– Une régression significative du nombre d’admission, d’hospitalisation et d’occupation des lits dédiés à la Covid-19 corrélée à une baisse des décès à Kinshasa et dans toutes les provinces actives ;

– Une diminution sensible du taux de positivité des échantillons testés.

Le ministre a toute fois interpellé, pour mettre le pays à l’abri d’une quatrième vague à la suite de l’augmentation exponentielle des cas de pandémie en Europe, en Afrique et des cas d’importation en RDC, aux strictes respect de observance des mesures barrières à la Covid-19 et la vaccination massive de la population.

Selon Dr Jean Jacques Mbungani, la vaccination qui se poursuit normal a un cumul pour la première dose de plus de 107.000 et plus de 41.000 pour la deuxième dose et les sites fonctionnels sont chiffrés actuellement à 345 pour l’ensemble du pays.

Pour conclure son rapport, le Ministre de la Santé a soulevé l’évolution positive de la riposte contre l’épidémie à virus Ebola dans la province du Nord Kivu. Si le dernier cas positif a été détecté le 30 octobre 2021, jusqu’au 16 du mois en cours, aucun nouveau cas n’a été confirmé.

Roland MAKIESE

Les plus vus

20 millions € de l’UE pour l’armée rwandaise : Ça choque tout le monde !

Kinshasa, 03 décembre 2022- L'Union européenne (UE) vient de débloquer une enveloppe de 20 millions € au profit de...

Kongo Central : 4 mois après, les victimes de l’accident de Mbuba toujours dans la morgue

Kinshasa, 03 décembre 2022- Les victimes de l'accident du camion citerne transportant de l'essence sont toujours dans la morgue,...

Conflits Téké et Yaka : La Commune de Maluku touchée, déjà 12 morts !

Kinshasa, 03 décembre 2022 : Les conflits entre les peuples Téké et Yaka qui frappent la province de Mai-Ndombe,...

Guerre du M23 : L’évêque du diocèse de Goma appelle les fidèles catholiques à “une prière” pour le retour de la paix

Goma, 03 décembre 2022- Après les massacres de de Kishishe, l'évêque du diocèse de Goma, au Nord-Kivu, appelle les...

Massacre de Kishishe : 3 jours de deuil national décrétés en mémoire des victimes

Kinshasa, 03 novembre 2022 : Le gouvernement de la République vient de décréter 3 jours de deuil national avec...