Sénat- Affaire immunités parlementaires : Me Willy Wenga encourage Matata Ponyo à se référer à la justice

Kinshasa, 11 décembre 2021- Maître Willy Wenga, avocat au barreau de Kinshasa/Gombe et analyste juridique indique que le Sénateur Augustin Matata Ponyo n’a qu’à recourir auprès du procureur général près la Cour constitutionnelle pour obtenir la lettre qui atteste le classement sans suite de son dossier. Cela, pour retrouver ses droits parlementaires dont ses immunités.

“Sur le plan de droit, monsieur Matata n’a qu’à faire avec le procureur général. Parce que s’il n’a pas cette lettre là, sur le plan de droit c’est comme ci, il n’y a jamais eu classement ou sinon à défaut de cette lettre là, tout ce qui a été dit comme classement de dossier de Zairianisation devient du bruit. Donc il n’y a jamais eu classement. Parce que la réponse au classement c’est la réponse du procureur général”, a déclaré Maître Willy Wenga.

Par ailleurs, ce chevronné de la toge noire a précisé que sur les deux affaires qui liaient Matata, seul celui des biens zairianisés qui pose problème alors que celui de Bukanga Lonzo avait été rejeté par le Sénat.

“Pour le dossier de Zairianisation, le sénateur Matata a vu ses immunités être enlevées et l’autorisation était accordée au PG par le bureau du Sénat, conformément à la loi et le règlement intérieur. Le bureau ne demande juste la preuve que monsieur Matata a été lavé par un classement sans suite par un non-lieu dans le dossier de la Zairianisation. Et que le PG qui a abouti à cette conclusion là donne la lettre”, indique-t-il.

A l’en croire, en l’absence de cette lettre, le bureau ne peut s’évertuer à remettre des immunités à Matata avec le risque d’une suite fâcheuse du procureur.

“Et c’est ça que l’opinion doit retenir. Le procureur général de la Cour constitutionnelle n’a pas encore donné la réponse. Et qui doit solliciter cette réponse, c’est Matata lui-même. Chez nous en droit, c’est lui qui a intérêt qui agit vite, le premier, lui qui a intérêt que ses immunités soient rétablies a intérêt à faire urgence pour qu’on puisse le répondre”, a-t-il insisté.

Sans trop vouloir émettre un avis politique, Maître Willy Wenga estime que Matata sollicite un appui politique et non appui juridique.

“Lorsqu’on sollicite un appui politique, rassurez-vous tout appui politique sollicité requiert des intérêts entre vous politiciens”, a-t-il conclu.

Cédric BEYA

Les plus vus

6e sommet UE – UA : Adolphe Muzito en randonnée diplomatique

Kinshasa, 24 janvier 2022- En prévision de la tenue du 6ème sommet Union européenne- Union-Africaine, l’ex-PM et Leader de...

3 ans de Fatshi : Martin Fayulu voit déjà 2023

Kinshasa, 24 janvier 2022- Sur son compte Twitter, l'opposant Martin Fayulu Madidi a lancé un appel à la population...

Nord-Kivu : un autre militant de la “LUCHA” tué lors d’une répression policière à Beni

Beni 24 janvier 2022- Mumbere Ushindi dodo, c'est le nom du militant du mouvement citoyen Lutte pour le changement...

RDC : “L’alternance démocratique est un bébé que nous avons conçu et avec joie nous lui avons donné vie” (Olive Lembe)

Kinshasa, 24 janvier 2022 - Trois ans jour pour jour, depuis que Joseph Kabila (ancien président de la Rdc)...

Kasaï Central : Une vingtaine de détenus s’évadent au cachot de Tshimbulu

Kinshasa, 24 janvier 2022- Une vingtaine de détenus se sont évadés dimanche 23 janvier 2022 tard dans la soirée...