RDC : Kabund, l’homme qui crève les pneus des autres, “humilié et désarmé”

Kinshasa, 13 janvier 2022- “soldat akufaka na soni te”, cet adage qui s’explique comme “la honte n’a pas sa place au sein de l’armée”, et un “militaire ne digère pas la honte”, a été vécu dans la soirée de mercredi 12 janvier à Kinshasa dans la résidence du 1er vice-président de l’Assemblée nationale, Jean-Marc Kabund.

Semblable à un film, mais c’est une descente musclée de la Garde Républicaine (GR), chargée de la sécurité du président de la République, qui a été menée à Kingabwa chez Kabund, alors qu’il était absent. Évènement qui intervient après l’humiliation d’un élément de la GR par la garde rapprochée du président a.i du parti au pouvoir, l’Udps, alors de la Police, sur l’avenue Poids Lourds à Kingabwa toujours.

Une vidéo qui a circulé sur les réseaux sociaux montre comment les policiers commis à la garde de Kabund ont humilié cet élément de la GR, en prenant de force son arme, après que le véhicule dont il était à bord, ait emprunté le sens unique sur la route.

En revanche, c’est tout un lot des militaires qui débarquent au domicile de JM Kabund pour désarmer toute sa garde. Ce, un peu tard dans la soirée.

Les choses n’ont pas été malheureusement faciles, car sur place, nos sources ont signalé des crépitements de balles réelles, avant que la GR ne maîtrise parfaitement la situation.

Le bilan en termes des matériels est lourd, car la GR qui a pénétré même la maison de cet élu national, s’en est pris aux mobiliers, vitres, portes défoncées, etc. Les images qui circulent peuvent en témoigner.

Le pire a été évité lorsque certains militaires incontrôlés ont voulu s’en prendre à une des filles de Kabund pour des « actes sexuels ». Elle est aperçu dans une vidéo où les témoins affirment que c’est grâce à son frère qu’elle a eu la vie sauve.

Pour JMK, il est arrivé quelques minutes après l’acte, et autour de sa résidence, des combattants de l’Udps qui ont pris la relève des policiers arrêtés pour sécuriser leur chef de parti.

Est-ce une délinquance de la part des hommes en uniforme ? Quelle sera la suite dans ce dossier ? Des questions jusque-là sans réponses.

Et voilà l’homme qui a été cité dans des radios pour des comportements indignes sur les réseaux sociaux en crevant les pneus des autres, est pris par son propre piège.

Makambo B.

Les plus vus

Bunia-Bouclage des motos sans plaques: l’opération suspendue après accrochages entre conducteurs et policiers

Beni, 20 Janvier 2022- Une réunion a été convoqué la journée du mercredi 19 janvier, à Bunia, chef-lieu de...

Élection du Vice gouverneur de Kinshasa: La “Dynamique Lobi ya Congo” apporte son soutien à la candidature de Rabby Nkulambe

Kinshasa, 20 Janvier 2022- La “Dynamique Lobi ya Congo” (DLC) confirme sa présence au meeting de Rabby Nkulambe, candidat...

Afrique: Félix Tshisekedi succède à Sassou Nguesso à la présidence de la CEEAC

Kinshasa, 20 Janvier 2022- Le Président de la République Félix Tshisekedi a été désigné mercredi 19 janvier, par ses...

Kinshasa : la jeunesse infirmière dévoile son planning d’activités 2022

Kinshasa, 20 Janvier 2022- La jeunesse de l'Union nationale des infirmiers et infirmières du Congo a organisé, mercredi  20...

Projet de développement à la base de 145 territoires: Première réunion du comité de pilotage autour de Sama Lukonde

Kinshasa, 20 Janvier 2022- Le comité de pilotage stratégique du projet de développement à la base de 145 territoires...