PPRD : Le camp Jimmy Ngalasi continue de pousser Shadary à la porte de sortie

Kinshasa, 14 Janvier 2022- Le secrétaire permanent du PPRD, Emmanuel Ramazani Shadary fait face à une pression de démission par un groupe des jeunes de ce parti cher à Joseph Kabila, œuvrant désormais sous le label de “force révolutionnaire pour le changement du PPRD”.

Après une trêve observée de leur combat, ces derniers conduits par Jimmy Ngalasi ont de nouveau, au cours d’une conférence de presse organisée à Kinshasa, réitéré leur vœu de voir Shadary hors de ses fonctions pour notamment, disent-ils, “son incapacité et incompétence notoire”, constatée dans la gestion de ce parti d’opposition.

La force révolutionnaire pour le changement du PPRD accuse également le candidat malheureux aux élections présidentielles de 2018 de népotisme, clanisme.

Sans trop de commentaires, le nouveau secrétaire national chargé de la communication Jimmy Kitenge, très réservé, dit attendre les orientations de sa hiérarchie avant de démarrer effectivement son travail. Toutefois, il a laissé entendre qu’ils n’ont pas du temps à perdre avec Jimmy Ngalasi.

“Le combat, ce n’est pas Jimmy Ngalasi, le combat c’est le Congo. On ne peut pas réduire notre combat à Jimmy Ngalasi”, a-t-il succintement déclaré.

Cédric BEYA

Les plus vus

20 millions € de l’UE pour l’armée rwandaise : Ça choque tout le monde !

Kinshasa, 03 décembre 2022- L'Union européenne (UE) vient de débloquer une enveloppe de 20 millions € au profit de...

Kongo Central : 4 mois après, les victimes de l’accident de Mbuba toujours dans la morgue

Kinshasa, 03 décembre 2022- Les victimes de l'accident du camion citerne transportant de l'essence sont toujours dans la morgue,...

Conflits Téké et Yaka : La Commune de Maluku touchée, déjà 12 morts !

Kinshasa, 03 décembre 2022 : Les conflits entre les peuples Téké et Yaka qui frappent la province de Mai-Ndombe,...

Guerre du M23 : L’évêque du diocèse de Goma appelle les fidèles catholiques à “une prière” pour le retour de la paix

Goma, 03 décembre 2022- Après les massacres de de Kishishe, l'évêque du diocèse de Goma, au Nord-Kivu, appelle les...

Massacre de Kishishe : 3 jours de deuil national décrétés en mémoire des victimes

Kinshasa, 03 novembre 2022 : Le gouvernement de la République vient de décréter 3 jours de deuil national avec...