RDC : Le péché de “Kabund”, vouloir faire comme “Fatshi”

Kinshasa, 20 janvier 2022- Jean-Marc Kabund est revenu sur sa décision, après avoir annoncé haut et fort sa démission au poste de Premier vice-président de l’Assemblée nationale.

A en croire ses proches, Kabund a “écouté la voix de la base qui ne voulait pas qu’il démissionne”.

Certes, après sa démission, un groupe des combattants de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (Udps) a demandé à JM Kabund de revenir sur sa décision et poursuivre calmement son travail aux côtés de Christophe Mboso. Hélas, ce n’était qu’une minorité, car même au siège du parti, Kabund n’est plus celui qui doit entrer par la grande porte.

“Hitler”, c’est le nouveau nom de celui que les combattants appelaient “520 gigas”, “maître nageur”…

“Il voulait se mesurer à notre Président (Félix Tshisekedi Ndlr) qui après Genval, avait retiré sa signature sur demande de la base. Ici, c’était une question de la patrie, mais aussi de l’honneur de notre parti, car après 37 ans dans l’opposition, on devait prendre le pouvoir, que d’accompagner un Fayulu qui actuellement n’existe même plus”, nous a dit un cadre du parti au pouvoir contacté.

Pour lui, en ce qui concerne Kabund : “il est loin de faire comme le fils du Sphinx. En Félix Tshisekedi, nous voyons son Père Étienne Tshisekedi ; pas Kabund. Un militaire au front ne peut pas se taper la poitrine lorsque l’armée remporte une guerre. La gloire ne revient qu’à une personne : le Chef de l’Etat qui est le commandant suprême. Que Kabund ne vous dise pas que c’est lui qui est derrière la victoire de Fatshi. C’est la base et tous les congolais qui attendaient le changement. Il est de la trempe de Shadary, même si on le choisissait comme dauphin de Fatshi, il ne va pas gagner les élections. Fatshi est un mystère”.

L’homme de Kingabwa n’a plus démissionné comme annoncé, mais il est en face d’une pluie de déclaration contre sa personne. Députés nationaux comme provinciaux, différentes fédérations du parti, tous poussent Kabund à la porte de sortie.

S’il n’a pas démissionné, nous allons le pousser de force”, a déclaré le député Eliezer Ntambwe.

Il ne reste qu’à Félix Tshisekedi de lui retirer sa confiance à la tête de l’Udps, et trouver un radical (déjà l’on parle du Professeur Mbata) pour prendre sa place au bureau de la chambre basse du Parlement.

Makambo B.

Les plus vus

Foot – Éliminatoires CAN Côte d’Ivoire 2023 : Une star gabonaise manquera le match RDC – Gabon

Kinshasa, 18 Mai 2022 - Pierre Émeric Aubameyang vient de mettre fin à sa carrière internationale avec sa sélection...

Nord-Kivu : 8 groupes armés disposés à répondre à l’appel du gouvernement congolais pour un dialogue

Beni, 18 mai 2022- Huit (8) groupes armés actifs dans la province du Nord-Kivu se disent disposés à répondre...

Ituri : Une dizaine de civils libérés par l’armée des griffes des ADF à Irumu

Beni, 18 mai 2022- Une dizaine de civils otage des rebelles d'Allied Démocratic Forces (ADF), ont été libérés par...

Équateur 1 – Exetat 2022 : Le Proved Mungeta fixe l’opinion sur les frais de participation aux épreuves hors-session

Mbandaka 18 mai 2022- Le directeur provincial de l'Enseignement Primaire, Secondaire et Technique (EPST/Equateur 1), Hervé Mungeta Makule, a...

Foot – DCMP : L’entraîneur belge Alain Landeut jette l’éponge !

Kinshasa, 18 Mai 2022- Coup dur pour le DCMP de la Capitale. L'entraîneur principal de cette formation, le belge...