Assemblée nationale : “Gestion chaotique” du bureau Mboso, les députés invités à une réunion de réflexion et débat ce vendredi

Kinshasa, 28 Janvier 2022- Le député national Iracan de Saint Nicolas, coordonnateur du groupe des députés nationaux de 26 provinces (G26) appelle ses collègues encore à Kinshasa à se retrouver ce vendredi au Palais du peuple pour évoquer la question de la gestion de leur chambre.

Dans un communiqué de presse signé jeudi 27, cet élu national soutient que l’Assemblée nationale par son président subit une “gestion chaotique”. Raison pour laquelle, il invite ses collègues à la réflexion et au débat en homme d’État sur 14 griefs portés contre le bureau géré par Christophe Mboso.

Il s’agit entre autres de:

1. La perte du Pouvoir législatif de l’Assemblée nationale, en voie de considération comme un organe sous-traitant de l’institution Président de la République;

2. La neutralisation, la manipulation des autres Membres dur Bureau et organes de l’Assemblée nationale ( Commissions et Groupes parlementaire);

3. L’absence des réunions de la Conférence des Présidents. Prise de décision déséquilibrée;

4. La manipulation et la mauvaise gestion des Députés nationaux issus de l’opposition;

5. La complicité entre le Président de l’Assemblée nationale et le Gouvernement sur les questions liées au massacre à l’Est du Pays et la perception illégale de la taxe RAM;

6. Le réseau maffieux de détournement entre le Président de l’Assemblée nationale et la Banque Afriland substituée même au service de la Questure, sur certaines questions financières ;

7. L’utilisation abusive des frais de fonctionnement de l’Assemblée nationale pour des activités politiques autres, notamment la mobilisation des délinquants pour des démonstrations populaires et contrainte des Elus à un vote orienté selon l’intérêt du Président de la séance et ses alliés dans l’ombre;

8. La tolérance d’une gestion financière délinquante au sein des différentes Institutions de la République, principales causes du chaos généralisé dans le pays;

9. La gestion des initiatives relatives aux moyens et contrôles parlementaires suivant humeur et intérêt. Près de 95%, bloqués et soupçonnés de trafics d’influence pour l’obtention des moyens financiers illicites comme corruption;

10. Près de 16 Véhicules Hyundai Palissade disparus, déclarés remis à l’Institution Président de la République, en plus d’un lot détourné;

11. Les agressions répétées et la mauvaise assistance médicale contre les Honorables Députés nationaux sur toute l’étendue du territoire nationale. Raison de décès de certains Elus;
12. Manque de courtoisie vis-à-vis des Honorables Députés nationaux dans la présidence des séances plénières ;

13. La gestion de signature de l’Honorable Président basée sur des humeurs et règlements de compte. Des autorisations de sortie ou mission refusées. Le choix basé sur des intérêts et proximité avec les bénéficiaires;

14. Absence d’un Cabinet digne et à la hauteur d’un Président de l’Assemblée nationale.

Entre-temps, il accorde au président de l’Assemblée nationale 3 jours afin de remettre de l’ordre au risque de se faire destituer à travers une session extraordinaire.

Cédric BEYA

Les plus vus

Nord-Kivu : la société civile appelle au soutien des opérations FARDC-UPDF après la libération de 57 otages à Beni

Beni, 5 décembre 2022- La société civile salue les efforts fournis dans le cadre des opérations conjointes FARDC-UPDF, qui...

OGEFREM : Le DG William Kazumba en visite de travail au siège de l’UCCA au Cameroun

Kinshasa, 5 décembre 2022- Le Directeur Général de l'Office de gestion du fret multimodal (OGEFREM) William Kazumba Mayombo, en...

Linafoot : V club rejoint Maniema Union en tête du classement

Kinshasa, 5 Décembre 2022 - le grand choc de deux grandes familles verts et noirs entre l'AS V.lub de...

Tanganyika : le budget rectificatif de l’exercice 2022 a atteint plus 240 milliards de francs congolais

Kalemie, 5 décembre 2022- Le gouvernement provincial a présenté samedi 03 décembre, à l'Assemblée provinciale le budget rectificatif de...

Nord-Kivu : Un député provincial échappe “miraculeusement” à une tentative d’assassinat

Goma, 5 décembre 2022- Le convoi du député provincial Saidi Balikwisha a été attaqué la soirée du samedi 03...