Grand Inga : Les choses se précisent pour Fortescue Future Industries au détriment de China Three Gorges Corp

Kinshasa, 22 février 2022- Dans le cadre du projet du Grand Inga (rassemblant les mégabarrages hydroélectriques Inga III à Inga VIII), le Chef de l’État veut faire accélérer les choses autour du projet du géant minier australien Fortescue.

A en croire notre source, le directeur de cabinet du président de la République Guylain Nyembo a dirigé une réunion, en début du mois en cours à Kinshasa. Il a été demandé à la quinzaine de responsables de premier plan présents, de soutenir le projet porté par Fortescue Future Industries (FFI, l’une des entités du groupe minier australien Fortescue Metals Group).

Le projet en question consiste à produire de l’hydrogène à partir de l’électricité générée par les méga-barrages.

Parmi les personnalités invitées figuraient notamment, dit notre source, le directeur de cabinet adjoint chargé des questions économiques et financières André Wameso, le conseiller spécial chargé des infrastructures Alexy Kayembe de Bampende, et son homologue aux investissements, Jean-Claude Kabongo.

Outre les membres du cabinet présidentiel étaient présents le ministre des ressources hydrauliques et de l’électricité Olivier Mwenze Mukaleng, ainsi que Bruno Kapandji, qui chapeaute depuis 2015, l’Agence pour le développement et la promotion du Grand Inga (ADPI-RDC).

Ainsi, le Dircab Guylain Nyembo poursuit l’objectif de mettre le gouvernement et la présidence au diapason, en vue de la mise en œuvre du Grand Inga, sous la houlette de FFI.

D’abord plutôt rétif à l’option portée par les Australiens (AI du 15/09/21), Guylain Nyembo s’est rangé derrière le choix entériné en 2021 par Félix Tshisekedi, et il entend désormais que l’exécutif parle d’une même voix sur un dossier marqué par de nombreuses cacophonies.

La réunion était donc l’occasion de lever les dernières réserves, notamment celle autour du devenir du contrat signé en 2018 avec China Three Gorges Corp pour la construction d’Inga III.

Notre source indique que la présidence le juge caduc ; l’entreprise publique chinoise n’ayant jamais respecté son obligation contractuelle de financer des études de faisabilité.

La Rédaction

Les plus vus

Nord-Kivu : des ADF tendent une 2eme embuscade consécutive sur la route Beni-Kasindi ce lundi

Nord-Kivu, 04 juillet 2022- La situation sécuritaire sur la route Beni-Kasindi, en territoire de Beni au Nord-Kivu, reste préoccupante...

RDC: Le Ministère de santé déclare la fin de la 14è épidémie d’Ebola à l’Equateur

Kinshasa, 4 juillet 2022- Le ministère de la santé publique, hygiène et prévention vient de déclarer, ce lundi, la...

De retour à Kinshasa : Matata Ponyo “était parti pour des soins de santé aux USA” (Proche)

Kinshasa, 4 juillet 2022- Plus d'un mois après son départ aux USA, le président du parti Leadership et Bonne...

Foot – Échec des Léopards : “Les grands rongeurs du football congolais sont le ministère et la fédération” (Verdun Kengete)

Kinshasa, 4 Juillet 2022 - Le niveau du football congolais est dans une pente descendante depuis quelques années. Le...

Église Catholique: Le Saint Père célèbre la messe en rite zaïrois au Vatican

Kinshasa, 4 juillet 2022- C'est en rite zaïrois (congolais) que le Pape François a dit la messe du dimanche...