Rutshuru-Combat M23-FARDC : La Monusco recherche son hélicoptère envoyé en mission de reconnaissance

Kinshasa, 29 mars 2022- A en croire des sources locales sur place au Nord-Kivu, les combats se poursuivent ce mardi entre les Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) et les rebelles du Mouvement du 23 mars (M23) dans le territoire de Rutshuru.

En ce deuxième jour des combats, plusieurs villages du groupement Jomba sont passés sous contrôle du M23, en l’occurrence les collines de Runyonyi et Chanzu, rapporte notre source sur place.

La source poursuit en disant que parmi les villages occupés par les M23, il y a Chengerero qui est conquis ce mardi dans la matinée. Il s’agit-là d’un village administratif où se trouvent des bureaux étatiques du groupement Jomba.

Des tirs sont toujours entendus dans les villages.

Par ailleurs, la Mission des Nations unies pour la stabilisation en RDC (Monusco) annonce avoir perdu le contact avec l’un de ses hélicoptères en mission de reconnaissance dans le territoire de Rutshuru, précisément dans la zone de Chanzu, l’une des cibles des attaques du Mouvement du M23 dans la nuit de dimanche à lundi.

Les causes de cette disparition ne sont pas encore connues et des recherches sont en cours.

A en croire le Général Benoît Chavanat, commandant adjoint de la Force de la Monusco : “la force de l’ONU n’est pas directement engagée aux combats par rapport aux M23. Maïs c’est dans le cadre de son mandat, qu’elle agit en soutien des FARDC. Il y a deux enjeux : la première, c’est la protection des civils qui est au cœur de notre mission. Et pour permettre des bonnes actions en termes de protection des civils c’est-à-dire accueil, escorte, protection, il est absolument nécessaire de renforcer notre niveau de coordination avec les FARDC et c’est ce à quoi nous nous employons tous les jours”.

Et d’ajourer : “Pour ce qui est de la zone de l’affrontement actuel, nous sommes présents sur une base importante au Sud-ouest de Bunagana. Cette base, elle est présente, elle est au cœur des actions actuellement sans être directement en affrontement avec les M23. Mais cette présence lui permet d’accueillir les populations civiles. Déjà hier, nous avons accueilli plusieurs groupes de personnes et convoyé plusieurs autres groupes de personnes dans des zones sûres. Et en même temps nous apportons notre soutien aux FARDC en renforçant notre niveau de coordination”.

La Rédaction

Les plus vus

Goma :  5 présumés voleurs présentés à la presse

Goma, 24 septembre 2022- Le Maire adjoint de la ville touristique de Goma, le commissaire supérieur Principal Kapend Kamand...

Goma-Appel à deux journées villes mortes: Les forces de l’ordre et de sécurité instruites à contrecarrer d’éventuelles manifestations

Goma, 24 septembre 2022- Un éventuel bras de fer entre acteurs de la société civile, militants des mouvements citoyens,...

Foot – Stage des Léopards : Desabre annonce des changements pour le prochain match

Kinshasa, 24 Septembre 2022 - Sans doute, des multiples changements seront apportés lors de la prochaine rencontre des Léopards....

Sécurité : “La Monusco quittera la RDC après les élections de 2023” (Félix Tshisekedi)

Kinshasa, 24 septembre 2022- Dans une interview exclusive accordée à nos confrères de la Radio France Internationale et France...

RDC : Félix Tshisekedi se dit confiant pour sa réélection en 2023

Kinshasa, 24 septembre 2022- Le Chef de l'État Félix Tshisekedi se dit confiant pour sa réélection en 2023, grâce...