Assemblée nationale – invalidation des députés “absentéistes” : l’ECT prend la défense de Boniface Balamage et dénonce une cabale contre l’Opposition politique

Kinshasa, 18 avril 2022- Dans une mise au point faite à la suite de la circulation sur les réseaux sociaux de plusieurs députés nationaux présentés comme absentéistes à invalider par l’Assemblée nationale, dont Boniface Balamage, le parti politique Éveil de la Conscience pour le Travail et le Développement (ECT) précise qu’à l’issue de la plénière ayant sanctionné cette décision ce lundi, “qu’aucun nom n’a été cité, étant donné que le travail d’identification desdits absentéistes n’a jamais débuté”.

Dans le même ordre d’idées, ce parti politique de l’opposition rappelle que son Président national, élu de la Circonscription d’Idjwi dans la Province du Sud-Kivu, a toujours été présent à tous les travaux, séances et plénières de l’Assemblée Nationale.

De même, il souligne que les quelques rares fois qu’il ne s’est pas soumis à cet exercice républicain, conformément au Règlement Intérieur de l’Assemblée Nationale, il l’a été avec l’accord du Bureau de l’Assemblée Nationale, les autorisations de sortie dûment signées par l’Honorable Président faisant foi.

Pour cela, le secrétaire général de l’ECT, Félix Momat, affirme que son parti se réserve le droit de demander à son président national d’exiger de la part du Bureau de l’Assemblée Nationale, la production des feuilles de présence de tous les députés nationaux aux séances plénières pour faire valoir ce que de droit.

Par ailleurs, ce parti déclare qu’il constate que c’est au lendemain de l’annonce de la pétition contre le Président de l’Assemblée Nationale qu’une liste des députés, tous du FCC, prétendument “absentéistes” selon certains médias proches du bureau de l’Assemblée Nationale, est diffusée tel un venin dans les réseaux sociaux.

En réaction à ce fait, l’ECT dénonce cette planification malveillante, par certains médias interposés, d’un règlement de comptes contre l’Opposition Politique dont les positions républicaines en faveur du peuple congolais dérangent de plus en plus le régime en place.

Cédric BEYA

Les plus vus

Nord-Kivu : La PNC Beni promet de faire respecter la mesure interdisant la circulation des véhicules à vitres teintées

Beni, 22 février 2024- Le Gouverneur militaire du Nord-Kivu a décidé d'interdire pour des raisons sécuritaires de ses administrés,...

RDC-Sécurité: Peter Kazadi désireux d’une Police Nationale formée et respectueuse des droits de l’homme

Kinshasa 22 février 2024- Le Vice Premier Ministre de l'Intérieur, Sécurité et Affaires Coutumières Peter Kazadi a procédé au...

Kinshasa : Champlin Ikulu recommande une exploitation positive de la jeunesse pour le développement du pays

Kinshasa, 22 février 2024- Natif de la commune de N'selé, située dans la partie Est de la ville de...

Kinshasa: L’interdiction aux motos de circuler au centre ville a occasionné la hausse du prix du transport en commun à Gombe

Kinshasa, le 21 Février 2024: Le transport en commun est devenu un casse-tête pour les habitants de la commune...

Kinshasa : L’odeur nauséabonde dégagée par une décharge publique à Delvaux ne fait pas bon ménage avec la population

Kinshasa, le 21 fevrier 2024 - La mauvaise odeur que dégage la décharge publique à Delvaux, dans la commune...