RDC-Equateur: Le Synieco déplore l’immixtion des politiques dans l’organisation des épreuves d’Examen d’Etat et TENAFEP

Mbandaka, 15 mai 2022- Le syndicat national des inspecteurs de l’enseignement au Congo (SYNIECO), section Equateur 1 a déploré l’immixtion des politiques dans l’organisation des épreuves certificatives sur le choix des surveillants, notamment pour l’examen d’Etat et le test national de fin d’études primaires (TENAFEP). Ces inspecteurs ont manifesté leur indignation à l’issue de leur assemblée générale organisée au centre de formation des cadres de l’EPST à Mbandaka, dans la province de l’Equateur.

Dans une déclaration lue par l’inspecteur Innocent Ntsawu Lipata, secrétaire provincial du SYNIECO, cette structure déplore également, la modicité de salaire qu’ils reçoivent avec les agents de l’inspection de l’enseignement approximativement faibles que ceux d’un enseignant de l’école primaire et aussi l’impaiement des intervenants de TENAFEP des années 2020 et 2021.

C’est ainsi qu’il recommande au gouvernement national d’améliorer leur condition de travail avant la passation des épreuves certifiatives, de payer sans délai la prime des intervenants de TENAFEP de deux éditions 2020 et 2021 et de payer comme dit l’accord de Mbuela la prime aux inspecteurs et agents de l’inspection.

Au gouvernement provincial, il recommande d’élaguer de la liste des intervenants toute personne ne remplissant pas les critères exigés et de choisir les surveillants parmi les enseignants ou le directeur d’école primaire.

Le SYNIECO soutient, par ailleurs, la mise en œuvre de la gratuité de l’enseignement par le chef de l’Etat Félix Antoine Tshisekedi ainsi que les démarches en cours de leur secrétariat général à Kinshasa dirigé par l’inspecteur principal Henri Christin Longendja pour l’obtention de leurs droits.

Enfin, il a précisé que la présente déclaration constitue un préavis de boycott des épreuves certificatives en cas de non satisfaction de leurs revendications. Toutefois, a-t-il conclu que, le SYNIECO Equateur 1 reste ouvert au dialogue pour l’harmonisation de points de vue.

Fabrice NKANGA

Les plus vus

RDC-Erreurs matérielles : 19 députés nationaux réhabilités par la Cour constitutionnelle

Kinshasa, 22 avril 2024- 19 députés nationaux invalidés par la cour constitutionnelle ont été réhabilités, par la Cour constitutionnelle,...

RDC: La SOCODA plaide pour la protection des artistes musiciens et de leurs œuvres auprès de la Première ministre

Bunia, 22 avril 2024- Le président de la Société Congolaise de Droits d'auteurs et des Droits voisins ( SOCODA...

Linafoot – play-offs : Maniema Union prend la tête du classement

Kinshasa, 22 Avril 2024 - L'AS Maniema devient le nouveau leader au classement provisoire du championnat national. C'est grâce...

Primature : Auprès de Judith Suminwa, l’ANTPC plaide pour qu’une loi sur le statut de l’artiste soit votée au parlement

Kinshasa, 22 avril 2024 : La première ministre Judith Suminwa a reçu, ce lundi 22 avril, une délégation des...

RDC: Manque des données statistiques : le cabinet d’étude Target comble le vide avec une vingtaine d’études menée en 2023

Kinshasa, 22 avril 2024- Dans l’optique de contribuer au manque de données statistiques en République démocratique du Congo (RDC),...