Instabilité de l’Est de la RDC: Martin Fayulu dévoile les motivations cachées du Rwanda

Kinshasa, 17 juin 2022- Martin Fayulu, président national du Parti Ecidé a révélé, au cours d’une conférence de presse animée jeudi 16 juin dans son quartier général de la Gombe, les raisons cachées du Rwanda derrière le M23 dans l’occupation de la partie Est de la RDC.

“Les motivations du Rwanda sont claires: (i) maintenir la RDC dans une insécurité constante pour l’affaiblir; (ii) permettre la balkanisation de la RDC; (iii) piller les ressources naturelles de la RDC; et (iv) procéder à la transplantation des populations étrangères dans les territoires conquis de la RDC. C’est inacceptable!”, a-t-il dénoncé.

Pour contrecarrer cette manœuvre, il invite les autorités congolaises la rupture immédiate des relations diplomatiques entre la RDC et le Rwanda, le départ sans délai de l’ambassadeur du Rwanda en RDC, le rappel de notre ambassadeur à Kigali et la levée de l’état de siège dans les provinces du Nord-Kivu et de l’ituri.

Il s’est également adressée à la CIRGL, à qui, il demande notamment au président en exercice de cette organisation sous régionale, le Président Joao Lorenço de poursuivre ses efforts de médiation dans le sens de ramener la paix dans la région.

À l’Union Africaine, de faire actionner les mécanismes appropriés de l’UA pour mettre fin, une fois pour toutes, à l’insécurité récurrente dans la partie Est de notre pays.

Au Conseil de sécurité des Nations-Unies et à tous les pays épris de paix et de justice, de condamner sans hésitation le Rwanda pour violation du droit international telle que codifiée dans la Charte des Nations-Unies.

Par ailleurs, Martin Fayulu a précisé que ce conflit n’a rien de racisme moins encore de xénophobie. Ainsi, il invite le peuple congolais à ne pas tomber dans le piège des autorités rwandais.

Cette crise n’est pas une crise entre les peuples rwandais et congolais qui n’ont aucun problème entre eux et qui méritent mieux. Ne tombons donc pas dans le piège que l’on veut nous tendre et qui consiste à laisser penser au monde entier que c’est un conflit entre peuples. Nos peuples sont plutôt victimes du cynisme des leaders qui se plaisent à entretenir des cycles de violences et qui se nourrissent de ces violences”, a-t-il déclaré.

Cédric BEYA

Les plus vus

RDC : “La taille du gouvernement sera réduite” (Bahati après échange avec Judith Suminwa)

Kinshasa, 15 avril 2024- L'autorité morale du regroupement AFDC-A Modeste Bahati est d'accord avec la Première Ministre Judith Tukula...

Formation du gouvernement Suminwa : “Ceux qui auront la chance d’être nommés qu’ils réfléchissent sur la manière de répondre aux défis énormes dans un...

Kinshasa, 16 avril 2024 - Vital Kamerhe et ses deux regroupements politiques (A/A UNC et A/VK2018) ont été reçus,...

Formation du gouvernement : Judith Suminwa consulte jusqu’au 19 avril

Kinshasa, 15 avril 2024 : La première ministre de la République démocratique du Congo, Judith Suminwa Tuluka poursuit ses...

Dossier Cardinal Ambongo : “Personne ne peut empêcher le Cardinal de dénoncer les maux qui rongent notre pays” (Martin Fayulu)

Kinshasa, 15 avril 2024 : Empêché d'accéder au salon VIP de l'aéroport international de Ndjili, dimanche 14 avril 2024,...

Crime passionnel : Un ancien vice-ministre du gouvernement FCC-CACH aux arrêts

Kinshasa, 15 avril 2024- Moussa Mondo, ancien vice-ministre des hydrocarbures a passé nuit entre les mains de service de...