Résolution de Nairobi : “Reconnaître le M23 comme des rebelles congolais sans indexer le Rwanda est un échec diplomatique” (Steve Mbikayi

Kinshasa, 21 juin 2021- La résolution de Nairobi trouvée entre les sept pays membres de l’EAC suscite plusieurs réactions du côté de la République Démocratique du Congo, pays agressé par le Rwanda à travers les groupes rebelles dont le M23.

Si pour certains les critiques vont dans le sens du manque de clarté autour des opérations attendues dans le tout prochain jour sur le sol congolais, pour d’autres, la critique est plus sur la diplomatie congolaise.

D’où la réaction de Steve Mbikayi qui, dans son tweet en réaction à la décision commune des responsables de sept pays membres de l’EAC, a estimé que la reconnaissance du M23 comme un mouvement rebelle et proprement congolais est une faiblesse sur le plan diplomatique. Surtout, affirme-t-il, quand la RDC peine à faire pencher les voix de la majorité pour dénoncer l’agression de son territoire par les troupes rwandaises.

Dans les recommandations de Nairobi, les terroristes du M23, création du Rwanda, sont considérés comme des rebelles congolais. Le Rwanda n’est pas cité comme agresseur… Preuve de l’inefficacité de notre diplomatie. En ce moment difficile, la RDC a besoin d’un gouvernement compétent”, a-t-il tweeté.

C’est dans la journée du lundi 20 juin que les chefs d’Etat de sept pays se sont retrouvés lors d’un conclave initié par le président en exercice de l’EAC, Uhuru Kenyatta, à l’issue duquel plusieurs résolutions ont été trouvées, notamment le déploiement d’une force régionale à l’Est de la RDC afin de maîtriser les groupes qui y opèrent depuis près de deux décennies.

Décision très critiquée par l’opinion congolaise estimant que la présence du Rwanda et de l’Ouganda, deux pays cités comme profiteurs de l’insécurité dans la partie précitée, présage une suite autre que le rétablissement de la paix durable tant souhaitée à l’Est de la RDC.

Manassé DIBWA

Les plus vus

RDC : “La taille du gouvernement sera réduite” (Bahati après échange avec Judith Suminwa)

Kinshasa, 15 avril 2024- L'autorité morale du regroupement AFDC-A Modeste Bahati est d'accord avec la Première Ministre Judith Tukula...

Formation du gouvernement Suminwa : “Ceux qui auront la chance d’être nommés qu’ils réfléchissent sur la manière de répondre aux défis énormes dans un...

Kinshasa, 16 avril 2024 - Vital Kamerhe et ses deux regroupements politiques (A/A UNC et A/VK2018) ont été reçus,...

Formation du gouvernement : Judith Suminwa consulte jusqu’au 19 avril

Kinshasa, 15 avril 2024 : La première ministre de la République démocratique du Congo, Judith Suminwa Tuluka poursuit ses...

Dossier Cardinal Ambongo : “Personne ne peut empêcher le Cardinal de dénoncer les maux qui rongent notre pays” (Martin Fayulu)

Kinshasa, 15 avril 2024 : Empêché d'accéder au salon VIP de l'aéroport international de Ndjili, dimanche 14 avril 2024,...

Crime passionnel : Un ancien vice-ministre du gouvernement FCC-CACH aux arrêts

Kinshasa, 15 avril 2024- Moussa Mondo, ancien vice-ministre des hydrocarbures a passé nuit entre les mains de service de...