Beni : Une attaque sanglante des ADF fait une dizaine de morts à Lume

Beni, 08 juillet 2022- Une dizaine de civils ont été tués jeudi 7 juillet autour de 22 heures, par des rebelles d’Allied Democratic forces (ADF), dans la commune rurale de Lume, sur la route Beni-Kasindi, en territoire de Beni (Nord-Kivu).

Parmi des victimes, figurent 4 personnes malades calcinées dans des chambres du centre de santé de référence de Lume, incendié, selon kule mwenge Salomon, l’infirmier titulaire de cette structure sanitaire joint par nos confrères de la radio B-One.

Selon cette source, la pédiatrie et le bâtiment administratif de cette structure ont été incendiés par des rebelles qui ont aussi pris en otage d’autres malades. Plusieurs sources locales regrettent que les assaillants ont opéré après l’entrée de nouvelles unités des militaires.

Cette attaque est à la base d’un déplacement massif des habitants vers des zones supposées sécurisées. Depuis ce vendredi matin, plusieurs personnes quittent Lume. Certains prennent la route Kasindi et les autres Beni-Ville.

Roger KAKULIRAHI

Les plus vus

Nord-Kivu- Election des senateurs: La campagne électorale débute ce mercredi (Communiqué )

Goma, 21 mai 2024- Le bureau de l'Assemblée provinciale du Nord-Kivu convoque les députés à une séance plénière, mercredi...

Foot – Liste des Léopards : À la découverte de 3 nouveaux venus

Kinshasa, 21 Mai 2024 - Trois nouveaux visages seront découverts dans la tanière de la RDC lors du prochain...

Ituri : La carence d’eau potable à la base des maladies hydriques à Mambasa

Bunia, le 21 mai 2024 - Plusieurs cas des maladies d'origine hydriques sont enregistrés ces jours dans les villages...

Ituri : La carence d’eau potable à la base des maladies hydriques à Mambasa

Bunia, 21 mai 2024 - Plusieurs cas des maladies d'origine hydriques sont enregistrés ces jours dans les villages des...

Nord-Kivu : 20 personnes interpellées et des effets militaires récupérés dans un bouclage à Beni

Beni, 21 mai 2024- Au total, 20 personnes ont été interpellées par des éléments de la police nationale congolaise...