Agression de la RDC : “Si c’était moi, Kagame ne s’amuserait pas un seul instant avec le Congo” (Fayulu)

Kinshasa, 11 juillet 2022- L’opposant congolais, Martin Fayulu Madidi a tenu son meeting populaire samedi 9 juillet à Kisangani, chef-lieu de la province de la Tshopo. Au cours de cette grand-messe, ce leader de la coalition Lamuka est revenu sur la situation sécuritaire en République Démocratique du Congo, principalement dans sa partie Est, frappée par la rébellion du M23, sous couvert du Rwanda.

Pour Martin Fayulu, c’est le manque d’un leadership fort à la tête de la RDC qui serait à la base de cette situation.

Paul Kagame, dit cet opposant congolais, joue avec Kinshasa dans cette crise sécuritaire qui sévit dans l’Est du pays.

“Cette guerre que nous subissons, cette agression qui nous affecte actuellement, c’est la conséquence du manque d’un leadership fort et exemplaire pour notre pays. Voilà pourquoi Paul Kagame s’amuse avec nous comme des petits enfants. Est-ce que c’est normal ? Mais pourquoi se permet-il cette provocation, c’est parce que nous avons des autorités que vous, population, vous n’avez pas votées. Si c’était moi, il n’oserait pas. Kagame ne s’amuserait pas un seul instant avec le Congo”, a-t-il déclaré devant les boyomais.

Et d’ajouter : “Kagame se joue de nous comme des petits enfants parceque la RDC n’a pas d’autorités légitimes. Si j’étais au pouvoir, la guerre en République Démocratique du Congo allait prendre fi”.

Dans cette même logique, il a regretté les résultats des élections de 2018, et place la situation de l’Est sur la tête de Corneille Nangaa, ancien président de la CENI.

C’est Nangaa qui a nous a plongé dans cette situation… Mes chers frères, si j’étais à cette place là, aujourd’hui, croyez-vous que j’allais avoir peur de donner un mot d’ordre ? Allais-je vraiment hésiter d’affronter cette situation ? Parce que si celui qui dirige, a le soutien de la population, celle-ci le suivra et lui donnera la force nécessaire pour affronter la guerre. Mais si celui qui dirige n’est pas soutenu par le peuple, il ne fera rien”, a-t-il lancé.

Martin Fayulu a par ailleurs annoncé la tenue, du 11 au 14 juillet 2022, d’un congrès ordinaire de son parti politique Engagement Citoyen pour le Développement (ECIDE).

Makambo Bernetel

Les plus vus

Linafoot – Play-offs : Le résultat du match V. club vs Les Aigles du Congo suspendu

Kinshasa, 4 Mars 2024 - Le secrétariat national de la Linafoot suspend préventivement le résultat de la rencontre de...

RDC- Amelioration de la qualité de l’enseignement : l’EPST lance un concours de recrutement des enseignants et directeurs

Kinshasa, 04 mars 2024- Le ministre de l’Enseignement primaire, secondaire et technique (EPST ), Tony Mwaba lance, mardi 05...

RDC : Pollution de la rivière Tele par des sujets chinois accusés d’exploitation illégale de l’or au Bas-Uélé 

Kinshasa, 04 mars 2024- La rivière Tele qui constitue la frontière entre la province du Bas-Uélé et celle de...

Kinshasa : Ngobila ordonne la destruction des deux constructions anarchiques à Ngaliema et Kintambo

Kinshasa, 4 mars 2024- Le gouverneur de la ville de Kinshasa, Gentiny Ngobila a procédé à la destruction et...

Dossier Okende : Ordre donné au Procureur d’interpeller tous ceux qui distillent des “commérages autour des conclusions” de la justice

Kinshasa, 4 mars 2024- Le procureur général près la Cour de cassation vient d'instruire au procureur général près le...