Nord-Kivu – Interdiction de l’import-export avec l’Ouganda : La décision de la FEC divise l’opinion

Beni, 12 juillet 2022- La décision prise par la Fédération des Entreprises du Congo FEC/Nord Kivu interdisant l’importation et l’exportation des marchandises entre la province du Nord Kivu et l’Ouganda suscite plusieurs réactions au sein de la population à Beni, dans la même province.

Si certains habitants de la ville saluent cette mesure, d’autres par contre s’inscrivent en faux estimant que cette décision pourrait occasionner la flambée des prix de certains produits dans la ville de Beni voire sur l’ensemble de la province.

Pour cela, ils appellent le gouvernement central à prendre ses responsabilités, celle de sécuriser les habitants et leurs biens afin de faciliter les opérateurs économiques à travailler en toute quiétude.

Ce n’est pas aujourd’hui que les véhicules ont commencé à être brûlés sur le tronçon routier Beni-Kasindi. Alors la solution n’est pas d’interdire l’importation et l’exportation de biens de l’Ouganda vers les Nord-Kivu mais de déployer les militaires et de mener des opérations de neutralisation des rebelles puisque les riz et d’autres produits nous proviennent de l’Ouganda“, indique un habitant sous couvert d’anonymat.

Interdire l’importation et l’exportation des produits n’est pas une solution puisque nous vivons grace à ce commerce. Je crois que les opérateurs économiques pourront continuer de travailler dans cette insécurité que de laisser mourir de faim les habitants de Beni. Le gouvernement doit seulement prendre ses responsabilités que de demander seulement des taxes. Notre gouvernement n’a pas échoué de ramener la paix dans cette partie de la province, il leur manque la volonté”, explique Jacques Paluku.

De son côté un conducteur de moto taxi qualifie cette décision comme salutaire car selon lui, trop c’est trop, le gouvernement central doit réagir.

Ils ont bien fait de prendre cette décision puisque les véhicules continuent d’être incendiées or nous n’avons plus d’argent pour l’achat. Je crois interdire l’exportation et l’importation va interpeller la conscience du gouvernement. Nous regrettons les véhicules de nos frères qui sont incendiés“, souligne Patrick Maneno.

Notons que c’est suite à la recrudescence de l’insécurité caractérisée par une série d’embuscades sur l’axe routier Beni-Kasindi par des présumés rebelles ADF, que la FEC/Nord-Kivu a annoncé cette mesure qui rentre en application à partir de ce lundi en attendant la prise en compte de ses recommandations par le gouvernement.

KAKULE Frédéric

Les plus vus

Kasaï Central : Élu Vice président de l’Assemblée provinciale, Papy Noël Kanku appelle à l’unité de tous les élus provinciaux

Kinshasa, 20 Avril 2024 - Le Vice président de la Fédération nationale des Jeunes de l'Union pour la nation...

RDC : ”On est ici pour mettre définitivement en place la paix, sécurité dans tout l’Ituri” (Jean-Pierre Bemba)

Bunia, le 19 avril 2024- Le vice-premier ministre, ministre de la Défense, Jean-Pierre Bemba est arrivé vendredi dernier en...

Sud-kivu-Retrait de la Monusco : La base de Bunyakiri léguée aux FARDC

Bukavu, le 19 avril 2024- La Mission des Nations-unies pour la stabilisation du Congo (Monusco) a procédé ce vendredi...

Humiliation du cardinal Ambongo: Les laïcs des confessions religieuses interpellent le gouvernement

Kalemie le 19 avril 2024- La coalition citoyenne des laïcs œucumeniques de toutes les confessions religieuses, mouvements citoyens, organisations...

Succession des pluies à Kinshasa : Des habitants de Kintambo crient au secours

Kinshasa, le 19 avril 2024- Les pluies qui se sont succédées à Kinshasa ont causé plusieurs dégâts matériels dans...