Kisangani : Jean-Pierre Lihau contre-attaque Fayulu et appelle la population à se ranger derrière Fatshi

Kinshasa, 14 juillet 2022- Le vice-premier ministre, ministre de la Fonction Publique, Jean-Pierre Lihau, séjourne depuis mercredi 13 juillet à Kisangani, chef-lieu de la province de la Tshopo.

Dans son adresse devant une foule des boyomais réunie devant l’esplanade de la SCPT, il a d’abord fustigé le comportement anti-patriotique de certains politiciens qui ne jurent que sur la tenue des élections, en lieu et place de combattre l’agression des armées étrangères dans l’Est de la RDC.

Occasion pour JP Lihau d’appeler la population à faire bloc pour sauver la patrie.

Pour le VPM de la Fonction publique, l’unité n’est pas une option, mais un impératif. C’est ainsi qu’il a invité les congolais à ne pas se laisser influencer et diviser par des politiciens qui n’ont que comme seul projet de société la conquête du pouvoir.

Lorsqu’on jette des pierres au pilote principal d’un avion en pleine turbulence, on agit pour le crash de l’avion. On ne se bat pas contre un capitaine qui tient le gouvernail d’un bateau, c’est de l’irresponsabilité. Je dénonce de la part de certains hommes politiques congolais de posture anti-patriotique. Nous devons savoir au-delà de nos divergences faire bloc pour sauver la patrie, face à une agression extérieure l’unité n’est pas une option, elle est un impératif. La bataille pour l’intégrité de notre pays, nous allons la gagner et personne ne peut diviser les Congolais sur ce point. Pour prendre un millimètre carré de notre territoire, il faut d’abord marcher sur le cadavre du dernier Congolais resté en vie. Ne vous laissez pas influencer et diviser par des politiciens qui n’ont que comme seul projet de société la conquête du pouvoir”, a lancé Jean-Piere Lihau.

Par ailleurs, Jean-Piere Lihau a appelé la population boyomaise à se ranger comme un seul homme derrière le chef de l’État Félix Tshisekedi pour faire échec au plan diabolique des ennemis de la RDC.

“J’appelle toute la population boyomaise à se ranger comme un seul homme derrière le président de la République, chef de l’État pour faire échec au plan diabolique des ennemis de la RDC. Je me ferais le devoir d’être le porte-parole auprès du chef de l’État, pour que cette fois-ci la Tshopo ne soit pas oubliée dans les projets du développement y compris celui de 145 territoires dont les travaux démarrent dans les prochains jours. Kisangani est une ville martyre, mais elle est aussi une ville désespérée” a-t-il ajouté.

Ce discours de Jean-Pierre Lihau vient contredire celui de Martin Fayulu qui avait appelé la population de Kisangani de se préparer pour manifester contre toute tricherie lors des élections de 2023.

La Rédaction

Les plus vus

Nord-Kivu : la société civile appelle au soutien des opérations FARDC-UPDF après la libération de 57 otages à Beni

Beni, 5 décembre 2022- La société civile salue les efforts fournis dans le cadre des opérations conjointes FARDC-UPDF, qui...

OGEFREM : Le DG William Kazumba en visite de travail au siège de l’UCCA au Cameroun

Kinshasa, 5 décembre 2022- Le Directeur Général de l'Office de gestion du fret multimodal (OGEFREM) William Kazumba Mayombo, en...

Linafoot : V club rejoint Maniema Union en tête du classement

Kinshasa, 5 Décembre 2022 - le grand choc de deux grandes familles verts et noirs entre l'AS V.lub de...

Tanganyika : le budget rectificatif de l’exercice 2022 a atteint plus 240 milliards de francs congolais

Kalemie, 5 décembre 2022- Le gouvernement provincial a présenté samedi 03 décembre, à l'Assemblée provinciale le budget rectificatif de...

Nord-Kivu : Un député provincial échappe “miraculeusement” à une tentative d’assassinat

Goma, 5 décembre 2022- Le convoi du député provincial Saidi Balikwisha a été attaqué la soirée du samedi 03...