Goma: Des actes de vandalisme signalés dans les installations de la Monusco

Goma, 25 Juillet 2022- Alors que le Maire de la ville de Goma a interdit toute manifestation la journée de ce lundi 25 juillet, les jeunes ont pris d’assaut des bases de la Monusco. Depuis les premières heures, ils ont barricadé des rues et ruelles de la ville de volcanique du Nord-Kivu pour exiger le départ des casques bleus de la Monsusco.

Au cours de la manifestation, des jeunes en colère ont forcé la porte du site Lava et du quartier Général de la Monusco situés en plein coeur de la ville de Goma.

Des scènes de pillages ont été signalés. Au site Lava , plusieurs bureaux ont été vandalisés par les manifestants qui ne jurent que pour le départ de la Monusco.

Ce mouvement a entraîné la paralysie des activités socio-économiques tout l’avant midi dans plusieurs coins de la ville. Boutiques, magasins et maisons pharmaceutiques n’ont pas ouvert leurs portes.

Les éléments de la police visible dans les coins chauds et près des installations de la Monusco ont usé des gaz lacrymogènes pour disperser les manifestants. La situation reste tout de même tendue et tout pourrait dégénérer à tout moment.

Magloire TSONGO

Les plus vus

Nord-Kivu : La PNC Beni promet de faire respecter la mesure interdisant la circulation des véhicules à vitres teintées

Beni, 22 février 2024- Le Gouverneur militaire du Nord-Kivu a décidé d'interdire pour des raisons sécuritaires de ses administrés,...

RDC-Sécurité: Peter Kazadi désireux d’une Police Nationale formée et respectueuse des droits de l’homme

Kinshasa 22 février 2024- Le Vice Premier Ministre de l'Intérieur, Sécurité et Affaires Coutumières Peter Kazadi a procédé au...

Kinshasa : Champlin Ikulu recommande une exploitation positive de la jeunesse pour le développement du pays

Kinshasa, 22 février 2024- Natif de la commune de N'selé, située dans la partie Est de la ville de...

Kinshasa: L’interdiction aux motos de circuler au centre ville a occasionné la hausse du prix du transport en commun à Gombe

Kinshasa, le 21 Février 2024: Le transport en commun est devenu un casse-tête pour les habitants de la commune...

Kinshasa : L’odeur nauséabonde dégagée par une décharge publique à Delvaux ne fait pas bon ménage avec la population

Kinshasa, le 21 fevrier 2024 - La mauvaise odeur que dégage la décharge publique à Delvaux, dans la commune...